AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Soleil du Matin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Étoile des Neiges
» Chef du Clan de l'Eau ∞ Fonda Feuillou
avatar

» Doubles comptes : Feuille de Menthe | Arc-en-Ciel | Flamme Rousse | As de Trèfle | Aile de Geai | Foudre
» Messages : 1899
» Étoiles : 57

MessageSujet: Soleil du Matin   Mar 25 Aoû - 15:23

SOLEIL DU MATIN
LIBRE RÉSERVÉ PRIS

Avatar By Kau.
DESCRIPTION

DESCRIPTION PHYSIQUE: Soleil du Matin est une femelle de taille assez petite, ce qui a tendance à rendre les ennemis confiants: "Les petits sont plus faciles à vaincre". Détrompez-vous ! Au contraire, Soleil du Matin est une combattante exceptionnelle. Elle est l'une des meilleures guerrières du Clan. Elle n'a certes pas les mêmes facilitées à la chasse, malheureusement. 
Son pelage est épais - comme la plupart des guerriers du Clan de l'Eau - et soyeux. Il est de couleur caramel, d'un brun très clair. Sa queue, sa tête et ses pattes sont légèrement tigrés. Son museau, son poitrail et son ventre sont d'une couleur plus claire, ainsi que le bout de ses pattes. Ses yeux sont bleus pâles - du style bleu glace.

CARACTÈRE: Soleil du Matin, c'est un véritable mélange. Elle peut être affectueuse comme agressive. Elle râle très souvent, pour un oui ou pour un nom. Elle aime le confort et dormir autre part que chez elle lui déplaît. Elle est assez sociable, bien que beaucoup de guerriers ne l'apprécient pas. En effet, cette femelle a un sacré caractère. Elle est, premièrement, très autoritaire. En tant que proche de la meneuse et du lieutenant, elle prend plaisir à cracher à la figure de celui qui ose contester ses ordres. Mais elle est juste, et peut se montrer extrêmement sérieuse. 
Elle n'a presque aucun respect envers quiconque. Elle a un bon sens de la réplique, et envoie facilement balader ceux qui s'opposent à elle. Elle est également une excellente combattante, l'une des meilleures de son Clan.
L'une de ses principales qualités est de n'avoir peur de rien; elle foncera toujours au coeur de la menace sans réfléchir.


HISTOIRE
- Stupide boule de poils ! Prends ça !
Petit Matin roula au sol pour éviter l'attaque de son frère, Petit Renard. Puis elle se releva d'un bon et, d'un geste habile et précis, gifla les oreilles de son frère avant de s'enfuir ventre à terre.
- Je suis digne de rivaliser avec les meilleurs combattants du Clan ! Je suis la plus forte !
- Tu parles ! Digne de rivaliser avec des souris, oui ! rétorqua Petit Renard en se léchant une patte.
- Si tu es si fort que ça, attrape-moi !
- Stop ! gronda une femelle en se mettant en travers du chemin de sa fille. Ce n'est pas un comportement digne d'un futur guerrier. Vous serez nommés apprentis dans moins d'une lune, alors soyez un peu sérieux !
- Oui, maman, balbutia Petit Matin en reculant, avant de rebrousser chemin.
Elle rejoint son frère en marmonnant.
- Elle m'agace ! On n'a presque plus le droit de jouer, ici...

Étoile de Givre, le meneur du Clan de l'Eau, regarda les deux nouveaux apprentis d'un oeil brillant.
- Nuage du Renard ! Nuage du Matin ! Nuage du Renard ! acclamaient les guerriers.
Les deux jeunes matous se regardaient, les yeux étincelants de fierté.
- Je serais la meilleure combattante que le Clan ai jamais connu !
- Et moi, je suis sûr que je pourrais vaincre une patrouille entière !
- Il n'y a pas que le combat, dans la vie ! ronronna une femelle écaille.
- Et je serais aussi le meilleur pêcheur du Clan, ajouta Nuage du Renard.
Petite Neige, Petite Nuit et Petit Flocon, les derniers-nés, déboulèrent de la pouponnière et filèrent à la rencontre des deux apprentis.
- Vous nous raconterez ? couina Petite Neige.
Petite Nuit fit mine de griffer un ennemi invisible, tandis que Petit Flocon se roulait sur le dos.
- Promis ! lança Nuage du Matin en s'éloignant.
Son mentor, une jolie chatte mouchetée du nom de Patte Claire, l'attendait à la sortie du camp.

- Non ! Nuage du Matin, s'il te plait, fais un effort ! Concentre-toi...
La jeune chatte gratta le sol d'un air impatient, fixant avec rage le poisson qui lui avait échappé.
Les deux chattes étaient assises au bord de la rivière, à la limite de leur territoire. De l'autre côté du cours d'eau se trouvait les terres du Clan du Feu. Depuis le début de sa leçon de pêche, la jeune chatte au poil caramel passait son temps à scruter le territoire ennemi d'un oeil curieux.
- Désolé, marmonna t-elle. Mais la pêche, ce n'est pas fait pour moi, on dirait.
- Il faudra pourtant que tu t'y fasse, rétorqua son mentor.

Le soir même, Nuage du Matin n'arrivait pas à trouver le sommeil. Sa curiosité grandissait en même temps que son excitation.
Elle finit par se lever et secoua son frère d'une patte.
- Nuage du Renard ! Viens ! On va explorer le territoire du Clan du Feu !
- T'es folle, marmonna l'apprenti roux. Laisse moi dormir !
La jeune chatte haussa les épaules et quitta la tanière sans un bruit. Elle sortit le plus discrètement possible, mais marcha malheureusement sur une feuille morte.
- Qui va là ? cracha aussitôt Plume d'Ouragan, qui était de garde.
- C'est moi, Nuage du Matin. Je ne me sens pas bien, et... je voulais prendre l'air.
- Ne va pas trop loin, marmonna le mâle au pelage sombre.
L'apprentie hocha la tête mais, une fois sûre que Plume d'Ouragan ne pouvait pas la voir, elle s'élança à toute vitesse entre les pins, en direction de la rivière.
Elle s'arrêta, essoufflée. Frissonnante, elle ne put s'empêcher d'avoir un peu peur à l'idée de s'aventurer, seule, sur le territoire adverse...
Elle préféra traverser la rivière en sautant de rocher en rocher, plutôt qu'à la nage. Heureusement, la demie lune brillait dans le ciel entièrement dégagé et elle pouvait voir ou elle mettait les pattes.
Le territoire se faisait de plus en plus aride au fur et à mesure de sa progression. Quelques touffes d'herbes sèches poussaient ça et là entre deux pierres.
Nuage du Matin trébucha soudain. Elle ne comprit pas ce qu'il se passait: elle sentie soudainement un poids s'abattre sur son dos et des griffes lui lacérer les épaules.
- Que fais-tu sur le territoire du Clan du Feu ? gronda une voix près de son oreille.
Pour toute réponse, Nuage du Matin se laissa tomber sur le dos pour déloger son adversaire. Ce dernier, étouffé sous le poids, gronda de frustration tandis que la jeune chatte bondissait sur le côté.
Son assaillant se releva et Nuage du Matin put voir enfin son visage. C'était un autre apprenti, au pelage aussi noir que le charbon. Ses pattes blanches tranchaient avec son pelage sombre. Son visage enfantin, ou brillaient deux yeux émeraudes, trahissait son jeune âge. Ce chat-là était aussi jeune qu'elle, s'il ne l'était pas plus.
- Le Clan de l'Eau t'a envoyé nous espionner ? miaula à nouveau l'apprenti.
- Euh, non... Je... je suis venue de mon plein gré.
L'apprenti adverse semblait avoir perdu toute agressivité. Curieux, il dévisageait Nuage du Matin.
- Si je te laisse explorer mon territoire, tu me montrera le tien ?
- Marché conclu, fit la femelle au poil clair, encore sur ses gardes. Mais on ne s'est pas présenté ?
- Je suis Nuage Cendré, apprenti du Clan du Feu, se présenta le jeune chat d'un ton solonnel en exécutant une petite révérence, ce qui fit rire Nuage du Matin.
- Moi, c'est Nuage du Matin, future guerrière du Clan de l'Eau.
- Viens ! Suis-moi, déclara Nuage Cendré en trottinant entre les touffes d'herbe. Je vais d'abord te montrer le camp.
Nuage du Matin, curieuse, en oublia sa méfiance et suivit le jeune chat. Il lui proposait de visiter le territoire ennemi ! Nuage du Renard serait fou de jalousie lorsque sa soeur lui raconterait son aventure. Ou plutôt, il lui giflerait les oreilles pour son imprudence...
Les deux jeunes chats traversèrent une partie du territoire du Clan du Feu en discutant à voix basse. Ils se racontaient des anecdotes, comparaient les manières de leur Clan respectif. A les voir, on aurait crû qu'ils se connaissaient depuis toujours.
Nuage Cendré se pencha au dessus d'une faille, et ordonna à Nuage du Matin de se taire.
- Le camp est là, chuchota t-il. Il est aménagé dans la faille. Tu vois le pelage clair, là-bas ? C'est Plume Cendrée, qui est de garde. Et le petit chat gris, à côté d'elle, c'est Nuage de Braise, son apprenti.
- Son apprenti monte la garde avec elle ?
Nuage Cendré haussa les épaules, signe qu'il ne comprenait pas plus que Nuage du Matin.
- Il n'a pas dû trouver le sommeil, alors il est allé lui tenir compagnie.
Les apprentis s'éloignèrent ensuite de la faille et Nuage Cendré entraîna Nuage du Matin vers une forme sombre, qui se découpait du paysage grâce à la lueur de la lune.
- Voici notre volcan ! déclara fièrement le chat noir. On peut grimper au sommet, mais il vaut mieux éviter, dans cette obscurité. Tu sais, l'apprenti gris qu'on a vu au camp ? Nuage de Braise ? Eh bien, son ancien mentor, Écaille de Lézard, a trouvé la mort en chutant du haut du volcan. Une pierre a roulé sous sa patte, tout simplement...
Nuage du Matin frissonna. Elle ne se voyait pas vivre ici, dans ce territoire aride ou les cailloux lui blessaient les coussinets.
Nuage Cendré l'emmena ensuite dans un petit bois, ou Nuage du Matin ne voyait pas plus loin que le bout de son museau à cause de l'épaisse brume qui flottait dans l'air.
- Voici les Bois Brumeux ! Ils ne nous servent pas à grand chose, bien que de temps en temps nous y attrapons quelques lézards.

Une heure et demi plus tard, les deux apprentis étaient de retour près de la rivière.
- C'était sympa, cette visite ! Merci beaucoup ! ronronna Nuage du Matin.
- Avec plaisir, sourit Nuage Cendré. On se retrouve la nuit prochaine pour visiter ton territoire ?
- Ou la nuit d'après, plutôt, murmura Nuage du Matin. Patte Claire m'a dit qu'on participerait à la patrouille de l'aube demain, alors je voudrai être en pleine forme.
- C'est d'accord, conclut l'apprenti noir. Dans deux nuits.

Comme les deux apprentis l'avaient convenu, deux nuits plus tard, ils visitaient le territoire du Clan de l'Eau. Nuage du Matin présentait chaque recoin à son nouvel ami, les yeux brillants.
- Alors ? Qu'en dis-tu ? lança t-elle alors qu'ils arrivaient au lac.
- C'est un magnifique territoire, admit Nuage Cendré. Bien plus riche que le notre, c'ést sur. Mais on a pas besoin d'un beau territoire pour être bien nourris, tu sais ! Les grottes du volcan sont pleines de chauves souris.
- Des chauves souris, lâcha l'apprentie au pelage caramel en fronçant le museau. Attends un peu que je te fasse goûter du poisson !
- Sans façon, merci, marmonna le jeune chat noir en faisant mine de reculer.
- Mais si ! Tu verras, c'est délicieux !
Nuage du Matin se plaça sur la berge et inclina les oreilles vers l'avant, à l'affût du moindre mouvement dans l'eau. Elle lança soudain sa patte dans l'eau... et n'en sortie que des gouttelettes, qui allèrent asperger Nuage Cendré.
- Ehh ! protesta l'apprenti du Clan du Feu en reculant.
- Désolé. C'est que... je ne suis pas très bonne à la pêche.
Nuage du Matin tenta de de concentrer davantage. Cette fois, elle réussi à attraper un tout petit poisson, de justesse. Elle le présenta à son ami, toute fière.
- Je ne peux pas avaler ça ! protesta Nuage Cendré d'un air dégoûté.
- Tu verras, c'est délicieux !
- Bon. Alors tu devras goûter une chauve souris !
Nuage du Matin déglutit.
- Manger une chauve souris ? Jamais !
Cependant, face au sourire amusé que lui lançait Nuage Cendré, elle soupira et finit par marmonner:
- D'accord. Marché conclu.
Nuage Cendré avala en quelques bouchées son poisson.
- Alors ?
- Ça n'a pas tellement le goût de l'odeur, admit l'apprenti noir. C'est meilleur que ce que racontent les anciens. Mais ça ne vaut pas une bonne chauve souris !
Nuage du Matin leva les yeux au ciel en lâchant un soupir amusé.

Lorsqu'elle regagna sa tanière, à l'aube, son frère était réveillé.
- T'étais ou ?! J'étais à deux doigts d'alerter le camp !
- Partie prendre l'air, marmonna la femelle. Laisse moi dormir, maintenant.

Deux nuits plus tard, Nuage du Matin rejoint à nouveau son ami secret. Pas à pas, elle traversa silencieusement son territoire plongé dans l'obscurité.
Elle entendit soudain un craquement derrière elle. Surprise, elle se retourna d'un bloc, les oreilles dressées.
- Qui... qui est là ? marmonna t-elle d'une voix tremblante.
Aucune réponse. Elle poursuivit son chemin, se retournant de temps à autre pour s'assurer que personne ne la suivait.
Une fois arrivée la rivière, la silhouette sombre qui se dressait devant elle lui fit comprendre que Nuage Cendré était déjà là.
Nuage du Matin le salua d'un signe de tête et s'apprêta à franchir la rivière... Mais une voix derrière elle l'en empêcha.
- Alors j'avais raison ! Tu me cachais bien quelque chose !
Nuage du Matin se retourna et fit face à l'apprenti roux, le poil hérissé.
- Nuage du Renard ! Qu'est ce que tu fais ici ?
- Je pourrais te retourner la question, cracha le mâle roux en avançant prudemment vers Nuage Cendré, de l'autre côté de la rivière.
Il s'arrêta sur la berge en feulant à nouveau.
- C'est qui, lui ?
Il pivota pour se retrouver à nouveau face à sa soeur.
- Tu sais que ce genre de sentiments est contre le code de l'Île, Nuage du Matin ? Tu pourrais te faire bannir si on le découvrait !
- Ce n'est pas mon compagnon, protesta Nuage du Matin, les oreilles rabattues et le museau déformé par la colère er la honte de s'être fait surprendre.
- Elle dit vrai, intervint l'apprenti noir, qui n'avait rien dit jusque là. Je suis Nuage Cendré, apprenti du Clan du Feu. Nuage du Matin et moi sommes juste amis.
- C'est ce qu'on dit toujours, gronda Nuage du Renard, les yeux toujours rivés sur sa soeur.
- C'est vrai, Nuage Cendré ment, feula Nuage du Matin en remuant la queue. Ce n'est pas mon ami. C'est mon meilleur ami ! Il est le seul qui soit gentil avec moi. Chez nous, aucun apprenti ne m'aime vraiment, soit disant parce que j'ai un sale caractère. Nuage Cendré est le seul qui m'apprécie !
Toute colère s'évanouit aussitôt dans le regard doré de Nuage du Renard. Il fourra son museau dans le cou de la soeur en gémissant:
- Mais je t'apprécie, moi, soeurette ! Même si je ne le montre pas vraiment. Je suis désolé... Mais tu dois cesser de voir Nuage Cendré. C'est contre le code du guerrier, même si ce n'est qu'un ami.
Nuage du Matin ne répondit pas. Elle se contenta de regarder Nuage Cendré d'un air désolé. L'apprenti noir remua la queue, signe qu'il comprenait.
- Au revoir, Nuage du Matin... Nos chemins se recroiseront, j'en suis certain.
- Je l'espère également, murmura la chatte au poil caramel.
Les deux apprentis se saluèrent d'un simple signe de tête, bien que Nuage du Matin mourrait d'envie de traverser la rivière et de fourrer son museau dans la fourrure noire de l'apprenti. A voir les pattes tremblantes de ce dernier, lui aussi aurait voulu faire un adieu digne de ce nom à son amie.
Nuage du Renard poussa doucement sa soeur du bout du museau, et les deux apprentis tournèrent le dos au noiraud, reprenant le chemin du camp sans un regard en arrière.

Bien qu'elle fut triste et silencieuse les jours suivants, Nuage du Matin oublia rapidement Nuage Cendré. Nuage du Renard et elle étaient devenu inséparables. Ils chassaient, patrouillaient ensemble. Cependant, lorsqu'elle patrouillait le long de la frontière du Clan du Feu, elle ne pouvait s'empêcher de lancer un regard nostalgique vers les terres rocheuses du Clan du Feu. Reverrait-elle un jour celui qui avait été son meilleur ami ?
- Oublie-le, la consolait gentiment Nuage du Renard. Ta vie est ici, avec nous. Pas chez le Clan du Feu.

• • •

Sa queue grise et touffue dressée en l'air, Étoile de Givre était dressé au pied de son promontoire, les deux apprentis à ses côtés.
- Aujourd'hui est un grand jour pour ces deux novices. Ils ont prouvé maintes fois qu'ils étaient dignes de devenir des guerriers à leur tour.
Nuage du Matin frémit d'excitation.
- Nuage du Matin, Nuage du Renard ! poursuivit le meneur. Promettez vous de respecter le code de l'Île et de protéger le Clan, y compris au péril de votre vie ?
- Oui, s'exclamèrent les deux apprentis, en choeur.
- Alors par les pouvoirs qui me sont conféré par le Clan des Étoiles, je vous donne vos noms de chasseur: dorénavant, vous vous nommerez Soleil du Matin et Croc de Renard. Nos ancêtres rendent honneur à votre courage et à vos talents de combattants.
Les acclamations du Clan montèrent peu à peu.
- Soleil du Matin ! Croc de Renard ! Soleil du Matin ! Croc de Renard !
Les deux nouveaux guerriers se consultèrent du regard, l'oeil brillant.

• • •

Une demie-lune était passé depuis leur baptême. Soleil du Matin et son frère patrouillaient le long de la rivière en bavardant, quant une silhouette sombre, assise de l'autre côté de la rivière, les interrompit en se raclant la gorge. Ses yeux verts se posèrent aussitôt sur Soleil du Matin, et il lâcha de sa voix grave:
- Nuage du Matin ? C'est toi ?
- Nuage Cendré ? murmura la femelle en s'approchant de lui, jusqu'à ce que la rivière l'empêche de s'approcher davantage.
- C'est Cendre Noire, maintenant, marmonna le matou en détournant légèrement le regard, comme s'il était gêné de ces retrouvailles.
- Moi aussi, j'ai reçu mon nom de guerrière, murmura la guerrière, les yeux brillants. Je suis Soleil du Matin, et mon frère, Croc de Renard. Comment vas-tu depuis tout ce temps ?
- Ça va, grommela Cendre Noire tandis que le bout de sa queue s'agirait légèrement.
Soleil du Matin fut vexée de son ton froid. Cendre Noire avait-il déjà oublié qu'ils avaient été meilleurs amis ? Ou était passé l'apprenti joyeux et un peu fou que Soleil du Matin avait quitté ? Avait-il vraiment été remplacé par ce guerrier sérieux et froid ?
C'était difficile à avouer... mais Soleil du Matin devinait que les liens qui s'étaient noués entre les deux apprentis de jadis, s'étaient dénoués à jamais. Cendre Noire ne redeviendrait jamais son ami: c'était un ennemi, comme tous les autres guerriers du Clan du Feu. Cependant, Soleil du Matin savait que, même dans le plus sanglant des combats, jamais elle ne pourrait s'attaquer à celui qui avait été son meilleur ami. Jamais.
- Nous n'avons pas grand chose à nous dire, apparemment, lâcha finalement la guerrière. Que le Clan Céleste guide tes pas, Cendre Noire.
- Que le Clan Céleste guide tes pas, répéta Cendre Noire d'un air presque penaud, comme s'il était désolé de devoir briser les liens qui les unissaient.
Les deux guerriers se saluèrent rapidement tandis que Croc de Renard, qui était resté à l'écart, salua également le mâle noir d'un petit signe de tête. Puis chacun poursuivit son chemin: Cendre Noire continua à longer la frontière, tandis que Soleil du Matin et Croc de Renard reprenaient le chemin du camp.

Soleil du Matin ne revit plus Cendre Noire. Pourtant, elle savait au fond d'elle qu'ils se retrouveraient un jour, que ce soit lors d'une patrouille frontalière ou sur le champ de bataille. La femelle au poil caramel n'espérait qu'une seule chose: qu'elle ne devrait pas, un jour, affronter son ancien ami.

INFORMATIONS

NOM: Petit Matin - Nuage du Matin - Soleil du Matin - Étoile du Matin.
ÂGE: 38 lunes.
SEXE: Femelle.
ESPÈCE: Chat.
GROUPE: Clan de l'Eau
RANG: Guerrière
Codes par Arrogant Mischief sur Epicode


En espérant que la belle Matinou trouvera vite preneur Mignon
J'ai d'autres signatures d'elle, n'hésitez pas à me contacter si vous souhaitez les voir.

-  K I T  -


Code:
[img]http://www.zupimages.net/up/15/23/jwyv.png[/img]

...................................................................


















Merci Goutti ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thewarofelements.forumactif.org
 
Soleil du Matin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soleil du Matin.
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The War of Elements :: ESPACE MEMBRES :: PRÉSENTATIONS :: PRÉDÉFINIS :: CLAN DE L'EAU-
Sauter vers: