AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Herbes Folles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Étoile du Griffon
» Guerrier du Clan de la Terre
avatar

» Doubles comptes : Aucun 8D
» Messages : 136
» Étoiles : 6

MessageSujet: Herbes Folles   Dim 28 Aoû - 22:00





















Herbes Folles

ft: As de Trèfle




La brise matinale me caressait le visage d'une douce main ce jour-là. J'étais postée sur le promontoire du Clan de la Terre, comme à mon habitude, songeant à la normalité des choses qui se déroulaient dans la forêt. Nous n'avions aucun problème avec les autres Clans, et aucun avec les loups. Et tant mieux. Encore, les chats, ils pouvaient bien venir, ils ne m'effrayaient guère. Je savais me battre, et j'étais une bagarreuse. Ils pouvaient bien jouer les lâches et m'attaquer à trois en même temps : je m'en sortirais. Mes yeux fixaient le vide en face de moi, alors qu'en contre-bas, la vie battait son plein. Tous mes fidèles amis s'activaient pour que la journée soit bénéfique à tous, tandis que d'autres se prélassaient au soleil avant de quitter le camp. Parmi eux, un guerrier récemment nommé mentor se roulait lentement sur le dos, et semblait profiter des rayons qui gonflaient son pelage roux. Je me souris légèrement. Niveau lumière dégagée, il nous battait largement, mon pelage brun et moi. Je vis ensuite son apprenti, clopinant vers lui, avec les sourcils tout de même froncés. Il s'approcha du matou roux et rouspéta contre ce dernier et son manque de sérieux vis-à-vis de ses nouvelles responsabilités. Je perdis mon sourire : avoir des apprentis si prometteurs, avides d'expérience et sérieux est une excellente chose pour le Clan mais... Grandir trop vite est simplement horrible. Je laissa s'échapper un long soupir.

Un haussement de voix me rappela à ma réalité : je baissais la tête pour voir d'où venait ce raffut, un délicat sourire à la reconnaissance de la voix : un chat brun tigré au poitrail blanc qui a une "petite" tendance à s'emporter. Je rigole doucement en voyant mes deux chouchous se prendre la tête pour pas grand chose. As de Trèfle et Tornade de Feu. Au moins, quand le ton monte entre les deux, je n'ai pas besoin de m'inquiéter : je sais que c'est pour de faux, et que, de toute façon, c'est juste As de Trèfle qui démontre que sa voix porte loin. Il ne le dira jamais, mais je sais qu'il en est fier. A moins que je ne me fasse des films, ce qui n'est pas forcément nouveau. Je vois alors le Guérisseur rentrer dans sa hutte, tandis que mon Lieutenant - et ancien apprenti - se dirige vers notre point en hauteur. Je vois le matou roux s'assoir à mes cotés, commençant à se toiletter la tête.
"- As de Trèfle te demande, me dis t-il entre deux coups de patte. Mais je crois que tu es déjà au courant.
Il rigola aussi puisque tout le Clan s'était retourné quand notre soigneur avait haussé la voix pour signaler à Tornade de Feu qu'il lui manquait beaucoup trop de remèdes. Je le rejoignis dans ses rires, puis me leva. Je pris une longue inspiration et demanda à mon ancien novice de garder le camp. J'avais une confiance totale en lui. Il pouvait prévoir de me tuer et prendre ma place que je ne lui en voudrait pas, c'est vous dire. Je descendais, secouant mon pelage une fois en bas pour me débarrasser des éventuels cailloux emmêlés dans ma fourrure, et c'est avec le sourire sur le visage que je m'engouffrai dans la tanière du Guérisseur. Quand il était en rade de remède ou de quelques plantes, c'était toujours ensemble qu'on allait les chercher. Je lui disais souvent que je pouvais le remplacer au poste si jamais, mais il trouvait toujours une herbe dont je ne connaissais pas les effets. Je me demandai d'ailleurs s'il ne les inventait pas, ces herbes comme ces effets. Y songeant, je m'arrêtais un instant. Nan. C'pas son genre, si ? Je ne perdis pas plus de temps que ça.
"- As de Trèfle ! Allez sors de là vieille branche !", lui lançais-je amicalement. Je l'avais toujours appelé comme ça.



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia

...................................................................


Etoile du Griffon délire en #DB517A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
As de Trèfle
» Guérisseur du Clan de la Terre ♣ Fonda Feuillou
avatar

» Doubles comptes : Étoile des Neiges | Feuille de Menthe | Arc-en-Ciel | Flamme Rousse | Foudre | Futur: Aile de Geai
» Messages : 55
» Étoiles : 20

MessageSujet: Re: Herbes Folles   Lun 29 Aoû - 15:26




Herbes Folles


Étoile du Griffon & As de Trèfle

D'un mouvement de patte, As de Trèfle chassa le mâle roux de son antre, accompagnant son geste de ses grommellements habituels. Sortant la tête de sa tanière, il constata avec satisfaction que le lieutenant était allé rapporter ses paroles à Étoile du Griffon. Parfait. Le guérisseur savait que la femelle au poil brun-roux ne refuserait pas sa demande; il allait enfin avoir un peu de compagnie... et quelqu'un avec qui râler. Tandis qu'il rentrait la tête dans sa grotte pour balayer une dernière fois les brindilles tapissant le sol, un bruit sourd lui indiqua que la meneuse avait quitté son promontoire et se dirigeait vers lui. A peine s'était-elle arrêté à l'entrée que sa voix résonnait dans la petite cavité.

— As de Trèfle ! Allez sors de là vieille branche !

Le mâle tigré sortit de sa tanière à reculons puis, une fois dehors, il s'ébroua pour chasser les derniers brins d'herbe accrochés à son pelage. Il lança un regard dégouté à son antre en grommelant:

— Tu ne voudrais pas me céder un ou deux apprentis pour faire le ménage dans ma tanière ?

Il esquissa un sourire rien qu'en s'imaginant la tête des novices qui devraient s'occuper de cette corvée. Nettoyer une tanière était une chose; être sous la surveillance d'un guérisseur grincheux en était une autre.
Après avoir donné quelques coups de langue sur son poitrail immaculé, il releva la tête vers Étoile du Griffon et alla droit au but.

— A cause de la saison chaude, mes herbes sont toutes sèches, et inutilisables. Il songea à répéter les paroles qu'il avait feulé au visage de Tornade de Feu, comme quoi il avait passé un temps inutile à les cueillir pour qu'elles ne soient finalement pas utilisées, mais il se ravisa. Comme tu ne semblais pas occupée, j'ai pensé que tu serais partante pour m'accompagner en forêt.

La meneuse était, d'ordinaire, toujours partante. A vrai dire, c'était l'une des seules qui acceptait de l'accompagner, et qui pouvait supporter son coté râleur. Mais maintenant qu'elle était chef, As de Trèfle craignait qu'elle n'ait plus le temps de venir avec lui -mais ça, il ne l'avouerait jamais. ₪
 
Code made by Wanderlust

...................................................................













Lucky râle en #37704B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile du Griffon
» Guerrier du Clan de la Terre
avatar

» Doubles comptes : Aucun 8D
» Messages : 136
» Étoiles : 6

MessageSujet: Re: Herbes Folles   Lun 29 Aoû - 18:08





















Herbes Folles

ft: As de Trèfle




Je m'en retournais à l'extérieur de la hutte d'As de Trèfle une fois mon message transmis. En même temps, je profitais d'un léger bain de soleil en l'attendant. Il finit par sortir, à reculons - chose qui ne m'étonnait plus depuis belle lurette - et s'ébroua. Ce fut une tempête de brindilles qui s'éleva de sa fourrure, tandis que je reculais d'un pas discret pour ne pas en recevoir à mon tour. Avoir le poil long, certains disaient que c'était magnifique, mais j'avais surtout envie de leur dire que c'était l'Apocalypse tous les matins, quand il fallait le nettoyer.
Le guérisseur inspecta sa tanière d'un oeil presque inquisiteur.
"- Tu ne voudrais pas me céder un ou deux apprentis pour faire le ménage dans ma tanière ?"
Ce genre de réflexion ne me surprenait plus non plus. J'inspirais un bon coup, scrutant en plissant les yeux l'entrée de la taverne des apprentis. Oui, c'était quelque peu exagéré de ma part, je le reconnais. Glissant un œil vers lui, un petit sourire vint se dessiner sur mon visage.
"- Je sais qu'on est courageux dans le Clan de la Terre, mais affronter As de Trèfle ? C'est au dessus de nos forces.
Il leva les yeux au ciel. Il avait l'habitude de mes contre-attaques. Le matou brun commença une semi toilette et reprit immédiatement son sérieux. Il lui expliqua qu'avec la chaleur, ses plantes séchaient et devenaient donc inutilisables. J'étais contre le gaspillage, et l'idée d'aller en chercher des nouvelles ne me plaisait guère puisque les temps n'étaient pas annonciateurs de bataille, mais il fallait toujours se préparer au pire, je suppose. Ravalant mes pensées, je lui fis face et d'un signe de tête, l'invita à quitter le camp.

Je n'étais clairement pas occupée, loin de là. Le Clan se portait à merveille, et je n'avais à me plaindre de rien. Même pas du caractère de notre Guérisseur. Non, j'étais fière d'avoir parmi les miens le plus redoutables des médecins claniques. Je souris à cette pensée, me disant qu'aucun d'entre eux n'avaient le courage de rabattre à As de Trèfle son caquais. Mais je n'en savais rien, en fin de compte.
"- Tu ne m'avais pas parlé de la richesse de la flore, vers l'Arbre des Miracles ? lui demandais-je alors, pendant que nous marchions. Je n'étais pas allé là bas depuis au moins cinq lunes, ce qui commençait à faire beaucoup. En tant que chef de Clan, je ne donnais pas un très bon exemple, mais je me sentais mieux lorsque j'étais sur ce promontoire, à veiller sur les miens. Je m'arrêtais, attendant sa réponse. J'en profitais pour faire des vas et viens avec le poignet de ma patte gauche: j'avais presque perdu l'habitude de marcher, ce qui eu pour effet de me faire froncer les sourcils. Mon ami répondit donc par la positive, et c'est ensemble que nous nous en allâmes au dit arbre. Oh bien sûr, même si, apprentie, j'avais pour habitude d'y faire la grimpette jusqu'au sommet, je me retiendrai quand nous arriverons. Les remèdes étaient surtout cachés dans les fourrés aux racines de l'arbre.

Nous arrivâmes alors à l'endroit tant recherché après une bonne dizaine de minutes, si je savais estimer mon temps correctement. Inspectant les environs, je n'y trouvais que calme et sérénité, ce qui n'était pas pour me déplaire. Cependant, il n'y avait aucune trace d'une quelconque proie, et je me promettais de toujours ramener quelque chose de mes sorties. Et quelque chose me disait qu'une bonne portion de chèvrefeuille ne serait pas au goût des autres guerriers. L'air nous apportait les senteurs d'innombrables fleurs et plantes, et mon nez commença à me faire souffrir. C'était comme respirer le parfum d'une camomille de très, très près. J'éternuai, non sans renifler juste après. Après avoir rapidement analysé la zone, je me retournai vers As de Trèfle.
"- Il te manque quoi, principalement ?




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia

...................................................................


Etoile du Griffon délire en #DB517A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
As de Trèfle
» Guérisseur du Clan de la Terre ♣ Fonda Feuillou
avatar

» Doubles comptes : Étoile des Neiges | Feuille de Menthe | Arc-en-Ciel | Flamme Rousse | Foudre | Futur: Aile de Geai
» Messages : 55
» Étoiles : 20

MessageSujet: Re: Herbes Folles   Mer 31 Aoû - 1:22




Herbes Folles


Étoile du Griffon & As de Trèfle

La meneuse lui lança une pique comme quoi malgré le courage des guerriers de la Terre, aucun n'osait affronter le "terrible guérisseur". As de Trèfle se contenta de lever les yeux au ciel sans répondre.
A son soulagement, Étoile du Griffon accepta de l'accompagner et lui proposa l'arbre aux miracles comme destination, chose que le guérisseur accepta. Les plantes médicinales y poussaient comme des champignons; de plus l'arbre en question était situé non loin de la rivière, ainsi le mâle brun pourrait récolter un peu de menthe aquatique.
Le trajet s'effectua en silence. Étoile du Griffon semblait perdue dans ses pensées. Quand à As de Trèfle, il restait en retrait et inspectait les environs, fourrant son nez dans les fougères.
Il manqua de rentrer dans la meneuse lorsque celle-ci s'arrêta brusquement. Il releva la tête, voulant connaître la raison de cet arrêt soudain, et se rendit compte qu'ils étaient arrivés au pied de l'arbre. Après avoir inspecté les environs, la chatte éternua bruyamment. As de Trèfle hésita à lui lancer à son tour une légère pique, comme quoi c'était la première fois qu'il voyait une plante attaquer un chat. Mais il n'en eu pas le temps; elle lança:

— Il te manque quoi, principalement ?

Le matou brun tigré fit le tour de l'arbre, reniflant distraitement les arbres et les racines. Mentalement, il se dressa une liste des remèdes qui lui manquaient. Il repéra un vieil aulne non loin, mais il s'en désintéressa rapidement: il avait assez d'écorce d'aulne pour le moment.
Il revint tranquillement vers Étoile du Griffon en marmonnant:

— Des feuilles, essentiellement. Tout type de feuilles.

Le guérisseur laissa la femelle se débrouiller seule et retourna au pied du vieux chêne. Comme il s'y attendait, de nombreuses plantes y poussaient; largement de quoi faire son bonheur. Tandis qu'il coupait délicatement des tiges d'ail sauvage, son esprit se bloqua sur sa dernière réflexion: le bonheur. Celui d'un guerrier consistait à recevoir de multiples blessures pour pouvoir ensuite s'en vanter, tandis que le bonheur d'un guérisseur se trouvait dans une récolte de plante. Pour As de Trèfle, être guérisseur était bien plus simple et avantageux qu'être guerrier. Cela lui remémora son apprentissage en tant que guerrier, et tous les mauvais souvenirs allant avec: son piètre talent au combat, sa motivation toujours au plus bas, son... il s'interrompit brusquement en réalisant qu'Étoile du Griffon le fixait bizarrement. Ah, j'ai encore du parler tout seul, devina le mâle brun en soupirant. ₪
 
Code made by Wanderlust

...................................................................













Lucky râle en #37704B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile du Griffon
» Guerrier du Clan de la Terre
avatar

» Doubles comptes : Aucun 8D
» Messages : 136
» Étoiles : 6

MessageSujet: Re: Herbes Folles   Dim 23 Oct - 14:20





















Herbes Folles

ft: As de Trèfle




En voilà une bonne. J'étais complétement prise au dépourvu, devant sa réponse. J'étais venue dans l'idée de lui apporter mon aide, et je me retrouvais avec ça.

"Des feuilles, essentiellement. Tout type de feuilles.

Je m'y connaissais quelque peu en termes de flore, mais devant une telle affirmation, que voulait-il que je lui ramène ? Une feuille de la première mauvais herbe que je trouverai ferait l'affaire alors ! Je levais les yeux au ciel, tout de même habituée à ce genres de répliques de la part du Guérisseur, mais il semblait oublier que je n'avais pas son savoir, et que je pouvais très bien me tromper dans les plantes que je trouverais ça et là. Et alors, on passerait le reste de l'après-midi à jeter les innocentes pousses que j'aurais arrachées à la vie, idée à laquelle je n'adhérais pas le moins du monde.

Je me mis à marcher, faisant le tour de l'endroit en balançant mon regard à droite, puis à gauche, souriant quand je reconnaissais certains remèdes à qui j'étais pourtant incapable de donner un nom. A quelques endroits, bien cachées sous les petits arbustes qui poussaient en entremêlant leurs racines, se trouvaient quelques feuilles que j'avais déjà vues chez le Guérisseur. En fouillant un peu plus, je fis face à une minuscule forêt de thym et quelques fleurs, parmi lesquelles je reconnaissais des camomilles. Leurs pétales n'étaient plus trop utilisés par les Soigneurs des Clans, mais ils dépannaient souvent, quand il fallait calmer un chat et qu'on savait notre stock de pavot en dessous de la moyenne.
Dans le tas, il y avait aussi du cerfeuil, que je ne vis une fois les quelques fleurs arrachées. Je me creusais la tête, sachant pertinemment que ses feuilles avaient des vertus. Lesquelles, si mes souvenirs n'étaient pas embrumés autant qu'un matin d'Automne, servaient à soulager les maux de ventre. Entre autre. Je crois. Je dépluma rapidement la pousse, emporta du mieux que je pouvais mes trouvailles du coin, et alla les déposer au centre de la combe.
" J'ai ça. C'est pas grand chose, mais j'ai pas encore tout fouillé. Et toi, tu trouves ton bonheur ? " lui dis-je en souriant les derniers mots. Le Soleil montait petit à petit à travers les hautes herbes, et l'endroit était orangé par ses rayons. Un parfait petit coin de Paradis qui ne me déplaisait guère. Mais, je nous savais toujours en conflit avec les habitants de l'île, et la paix n'était, comme ce lever de soleil, que passagère..




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


H-RP
Un immense désolée pour ce retard **

...................................................................


Etoile du Griffon délire en #DB517A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
As de Trèfle
» Guérisseur du Clan de la Terre ♣ Fonda Feuillou
avatar

» Doubles comptes : Étoile des Neiges | Feuille de Menthe | Arc-en-Ciel | Flamme Rousse | Foudre | Futur: Aile de Geai
» Messages : 55
» Étoiles : 20

MessageSujet: Re: Herbes Folles   Ven 18 Nov - 23:44




Herbes Folles


Étoile du Griffon & As de Trèfle

Un coup d'oeil vers la gauche lui fit remarquer un bouquet de tanaisie. Jubilant, le guérisseur laissa ses pattes le porter vers les fleurs jaunes et en coupa en quantité. En effet, avec la saison froide s'installant peu à peu sur la forêt et refermant ses griffes glacées sur les Clans, As de Trèfle devait se préparer à faire face à toutes sortes de toux et au mal blanc. C'était presque une prouesse de trouver encore de la tanaisie en aussi bon état à cette période de l'année.
Content de lui, le mâle brun ramassa son butin et le déposa avec l'ail sauvage, bien à l'abri calé entre les racines noueuses d'un gros chêne. As de Trèfle couva les fleurs dorés et précieuses d'un dernier regard, comme une mère surveillant ses petits, puis leur tourna le dos et reparti à la chasse aux herbes.
Le miaulement d'Étoile du Griffon le fit sursauter; il avait presque oublié sa présence. Il se retourna d'un bloc, les yeux réduits à deux fentes, une oreille bizarrement plaquée sur son crâne.
— J'ai ça. C'est pas grand chose, mais j'ai pas encore tout fouillé. Et toi, tu trouves ton bonheur ?
Le guérisseur s'approcha, la foulée légère. Il baissa le museau vers les plantes et les inspecta rapidement.
— Absolument, roucoula le matou tigré. Ab-so-lu-ment. Ce que tu as là, c'est... du thym, de la camomille, et... ah ! du cerfeuil. Parfait, il m'en fallait.
Afin de ne pas vexer la chatte rousse, il n'ajouta pas qu'il avait un grand stock de camomille dans sa réserve et que la trouvaille de la meneuse ne ferait que l'encombrer davantage. Mais le guérisseur savait que c'était de sa faute: il n'avait pas précisé à Étoile du Griffon quelles types de plantes il recherchait. Tant pis, en cas de fièvres il aurait le nécessaire.
Le guérisseur s'approcha pour humer le cerfeuil, le bout de sa queue remuant doucement -non pas signe de contrariété comme la plupart des chats, mais signe de contentement chez As de Trèfle... oui, comme les canidés. Mieux valait laisser ces petites habitudes étranges du guérisseur de coté, au risque de passer toute une journée à les énumérer.
— Si tu pouvais trouver un peu plus de cerfeuil, ce serait bien. Et il me faudrait aussi des prêles; c'est une plante tout en longueur dont les feuilles partent de tous les cotés, un peu semblables aux aiguilles de sapin.
Sur ce bref descriptif, As de Trèfle laissa la meneuse se débrouiller et revint vers son coin-à-tanaisie, la queue en panache, humant avec délice l'odeur piquante des fleurs dorées.  ₪
 
Code made by Wanderlust

...................................................................













Lucky râle en #37704B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Herbes Folles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Herbes Folles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fleur sauvage et herbes folles [PV Sirius]
» .__Les herbes folles et leurs chatouilles, Luona [Hugo].
» Assise dans les herbes piquantes
» Mauvaises Herbes. (Terminée)
» [event 001] Le bal des années folles - sujet global

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The War of Elements :: RPG — LES CLANS :: CLAN DE LA TERRE :: TERRES :: L'ARBRE AUX MIRACLES-
Sauter vers: