AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Petite Pluie, 3 lunes, F

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Petit Firmament
» Chaton du Clan de la Terre
avatar

» Doubles comptes : Nop !
» Messages : 569
» Étoiles : 22

MessageSujet: Petite Pluie, 3 lunes, F   Mer 8 Mar - 19:28

PETITE PLUIE
LIBRE RÉSERVÉ PRIS

Avatar By Feuillou.
DESCRIPTION

DESCRIPTION PHYSIQUE: Petite Pluie est une jeune chatte au beau pelage gris clair, court. Ses yeux sont d'un magnifique vert feuille. Un museau arrondi et des oreilles courtes complètent ce visage. Elle possède un corps mince, petit et agile, pour se faufiler dans les buissons. Ses pattes sont minces et courtes, et ses deux pattes avant sont chaussées de petites pantoufles blanches. Ce joli corps est terminé par une longue queue grise sur laquelle on peut apercevoir des rayures plus foncées.

CARACTÈRE: Petite Pluie est têtue. Bornée, devrais-je dire. Si elle a décidé quelque chose, rien ni personne ne pourra l'empêcher d'atteindre son but. Elle veut la boule de mousse de son frère ? Elle l'aura, à force de le saouler. Elle veut jouer avec les guerriers ? Ils viendront, séduits par sa bouille de chaton. Pour l'instant, ce n'est pas embêtant. Mais quand elle sera guerrière, une erreur pourra être fatale. Ce trait de caractère est aussi une qualité, car il lui permet d'accomplir des choses auxquelles certains auraient renoncé. À part ça, Petite Pluie est curieuse, ce qui peut lui attirer des ennuis comme l'aider. Un bruit se fait entendre ? Vite, elle en cherche l'origine. Son frère semble fatigué ? Elle le bombarde de questions. Vous l'avez compris, notre demoiselle est aussi bavarde, et un brin charmeuse... Tout le contraire de son frère, Petit Firmament.

HISTOIRE

«Au feu !»

Ce cri déchira la nuit calme. La clairière, jusqu'alors silencieuse, s'anima. Des félins couraient, miaulaient, feulaient. Au milieu du désordre des chatons nullement apeurés et extrêmement curieux, des anciens râleurs, des guerriers terrifiés, et des apprentis excités, un chat s'avança. C'était une grande femelle, au pelage brun-roux. Son arrivée paru calmer tout le clan, comme si elle dégageait des ondes de tranquillité. D'un bond léger, elle se hissa sur un rocher. Sa voix résonna, forte et limpide :

«J'ai étudié la situation. Le feu n'est pas encore là, il nous reste du temps. Nous ne sommes pas bloqués. Si l'on sort par le tunnel de ronces, nous pouvons ensuite atteindre la rivière. Et une fois de l'autre côté de l'eau, nous serons en sécurité.»

Il y eut des cris de protestation à l'idée de mouiller son pelage, mais il apparut que c'était la seule solution. L'évacuation s'organisa. Certains guerriers escortaient les anciens, d'autres les reines, d'autres encore portaient les chatons. Les apprentis aidèrent le guérisseur à récupérer quelques plantes, puis le lieutenant et la meneuse fermèrent la marche. La fumée envahissaient les narines des félins, et, comme si le moment était parfaitement choisi, un miaulement de douleur déchira la nuit. Il provenait d'une chatte au beau pelage crème tigré. Ses yeux d'un vert pur se révulsèrent et elle planta ses griffes dans le sol. Aussitôt, un matou accourut. Ses iris bleus emplis d'inquiétude, il lécha tendrement la joue de sa compagne. Le clan entier s'était arrêté. La naissance des petits de Feuille de Bouleau ne tombait pas du tout au bon moment. Un chat brun tigré, le guérisseur, indiqua aux autres de continuer. Il se chargeait de l'accouchement. Le futur père insista pour rester auprès de sa compagne, et ils marchèrent lentement, s'arrêtant à chaque spasme de la reine. À une dizaine de longueurs de queue de souris, elle s'écroula en poussant un miaulement déchirant. As de Trèfle se précipita pour observer l'avancée de la mise-bas. Il se tourna vers le guerrier gris et murmura :

«Elle n'ira pas plus loin, sauf si tu souhaites la tuer.»

Résigné, le guérisseur avait commencé à fouiller dans ses quelques plantes. Il s'apprêtait à aider une chatte à mettre bas. Rien de plus normal pour un guérisseur. Sur la voie logique d'un feu de forêt situé... trop près. Moins normal. Il risquait sa vie. Estomaqué par le dévouement d'As de Trèfle, qui risquait sa vie pour une cause presque désespérée, le guerrier le regarda.

«Tu restes ? Mais pourquoi ? Tu n'as rien à y gagner, tu vas te tuer...
— Ce que j'ai à y gagner ? Une conscience tranquille. Je rejoindrai le Clan des Étoiles l'esprit tranquille. Et toi, Clapotis du Ruisseau, que fais-tu ?
— Je reste. Plutôt mourir avec Feuille de Bouleau que vivre sans elle.»

Le guerrier se coucha près de sa compagne et se mit à lui murmurer des paroles apaisantes, qu'elle semblait ne pas entendre. Le temps paraissait s'étirer, puis s'accélérer d'un coup. Puis, au moment même où le premier petit paquet de poils glissa sur le sol, le ciel parut s'ouvrir. Ce fut comme si toute l'eau du monde se déversait sur les quatre félins, et sur le brasier. As de Trèfle murmura avec stupéfaction :

«C'est une bénédiction ! Le Clan des Étoiles a fait venir la pluie en même temps que ce chaton. Longue vie à ce sauveur !»

En effet, la pluie aurait tôt fait d'arrêter le feu. Les chats dégoulinaient, leur poil pendait comme une loque. Tandis que Clapotis du Ruisseau léchait vigoureusement le premier-né (un petit mâle crème tigré), Feuille de Bouleau reprit connaissance. Elle haletait en donnant naissance au second petit, mais demanda à voir son aîné. Aussitôt, son compagnon le lui apporta pour qu'elle le lèche et le sente, puis il fut installé juste devant les mamelles emplies de lait tiède.

«Il est magnifique ! Le ciel s'est ouvert pour lui...»

La dernière contraction, violente, la fit taire. Un deuxième et dernier chaton venait de naître. Il était entièrement gris. Feuille de Bouleau le lécha longuement, puis le déposa à côté de son frère pour le laisser téter. Enfin, la déposa. C'était une petite femelle. Un puissant ronronnement s'échappa de la gorge du guerrier.

«Tu as été courageuse, Feuille de Bouleau. Ce sont les plus beaux chatons du monde ! Un mâle et une femelle, je n'aurais pu rêver mieux. Comment veux tu les appeler, ma chérie ?
— Tout à l'heure, j'allais proposer Petit Firmament pour le mâle.
— C'est un nom superbe, qui lui va à merveille vu les circonstances de sa naissance. Et... que dirais-tu de Petite Pluie pour la femelle ?
— C'est parfait ! Deux noms parfaits pour deux chatons parfaits !»

Peu de temps après, le clan au complet revint dans son camp, abîmé seulement du côté de la tanière des apprentis. Ils avaient frôlé la catastrophe ! Feuille de Bouleau s'installa dans la pouponnière avec ses deux petits, et tout redevint comme avant. Avec deux âmes en plus.
INFORMATIONS

NOM: Petite Pluie
ÂGE: 3 lunes
SEXE: Femelle
ESPÈCE: chat !
GROUPE: Clan de la Terre
RANG: Chaton
Codes par Arrogant Mischief sur Epicode

...................................................................




Mes anciennes signatures:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Petite Pluie, 3 lunes, F
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lullaby - Petite pluie d'Avril
» Petite Pluie
» •• Petite Pluie
» J'aime martyriser les chatons.|Petite Pluie
» Bêtises en perspective l PV Petite Pluie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The War of Elements :: ESPACE MEMBRES :: PRÉSENTATIONS :: PRÉDÉFINIS :: CLAN DE LA TERRE-
Sauter vers: