AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Apprenons à oublier nos préjugés {Feat. Lucky}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Petit Firmament
» Chaton du Clan de la Terre
avatar

» Doubles comptes : Nop !
» Messages : 569
» Étoiles : 22

MessageSujet: Apprenons à oublier nos préjugés {Feat. Lucky}   Sam 11 Mar - 11:23

Un rayon de soleil vint caresser mon museau à travers l'entrée de la pouponnière. Je clignai plusieurs fois des yeux pour m'habituer à cette légère luminosité. Tout contre moi, je sentais le doux pelage de Feuille de Bouleau, ma mère. Et, sur moi, Petite Pluie ronflait. Elle s'était encore mise sur mon ventre, malgré mon interdiction. Je grognai puis roulai sur le côté de manière à la déloger. Elle ne s'éveilla même pas en tombant sur le doux tapis de mousse et continua de ronfler. Je ne pouvais pas me rendormir avec un tel vacarme. Et puis, j'avais envie de sortir. Pas en dehors du camp, non. Seulement rendre visite à un chat en particulier.

La veille au soir, maman nous avait raconté, à Petite Pluie et à moi, l'histoire de notre naissance. Papa était là aussi, j'étais allongé entre ses pattes. Feuille de Bouleau nous avait parlé du feu, du guérisseur qui était resté à ses côtés malgré le risque, et du ciel qui s'était ouvert à ma naissance. J'y avais pensé longtemps avant de m'endormir, admiratif envers ce guérisseur dévoué à son clan, qui assumait son devoir jusqu'au bout. C'était ça, appartenir à un clan. Et je me sentais tellement grand quand je voyais tous les guerriers qui s'affairaient avant les patrouilles ! Un jour, je serai comme ça. En attendant, je devais absolument rencontrer celui pour qui j'éprouvais une grande admiration. Et, si possible, sans Petite Pluie. Elle n'aurait fait que m'embêter. Je sortis de la pouponnière le plus discrètement possible. Dehors, les guerriers s'organisaient pour partir en patrouille. Mon père était devant le lieutenant, discutant de son emploi du temps. Je dus résister à l'envie d'aller le voir, car il m'aurait demandé de rentrer à la pouponnière. Petit et discret, je réussis à atteindre l'antre d'As de Trèfle sans attirer l'attention.

Devant la grotte, je m'immobilisai. Et s'il dormait ? J'aurais l'air de quoi à le réveiller pour le remercier ? En plus, maman nous avait dit d'être très gentils avec lui, parce qu'il pouvait être agressif si on l'énervait. Retenant mon souffle, j'entrai à petits pas dans l'antre. Une sorte de marmonnement indistinct me parvint. Apeuré, je m'arrêtai. Qu'est-ce que ça pouvait être ? Un intrus ? Je tentai d'oublier ma peur et d'agir en véritable guerrier. Papa serait fier de moi quand je lui raconterai. À pattes de velours, presque écrasé contre le sol, j'essayai d'imiter les apprentis quand ils s'entraînaient. C'était dur ! Mon pelage frottait le sol, et j'entendis que le son s'arrêtait. J'étais repéré ! Tremblant, j'attendis courageusement mon ennemi.

...................................................................




Mes anciennes signatures:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
As de Trèfle
» Guérisseur du Clan de la Terre ♣ Fonda Feuillou
avatar

» Doubles comptes : Étoile des Neiges | Feuille de Menthe | Arc-en-Ciel | Flamme Rousse | Foudre | Futur: Aile de Geai
» Messages : 55
» Étoiles : 20

MessageSujet: Re: Apprenons à oublier nos préjugés {Feat. Lucky}   Mar 21 Mar - 21:17



Apprenons à oublier nos préjugés


Petit Firmament & As de Trèfle

La lune s'était à peine couchée, qu'un radieux soleil avait prit le relais. Il était tôt, mais le camp n'était pas pour autant plongé dans le silence. Les rayons dorés caressant la terre battue et le feuillage des arbres alentours étaient signe, pour les patrouilles, qu'il était temps de sortir. Certains guerriers s'affairaient déjà, formant des groupes et quittant aussitôt le camp. D'autres encore sortaient tous juste de leur tanière, sur leur visage la trace du réveil difficile encore visible, ou se fournissaient un petit-déjeuner rapide dans les reliefs de la réserve de la veille. La belle saison revenait, et avec elle le côté giboyeux de la forêt du Clan de la Terre.

As de Trèfle observait tout ce petit monde, assit à l'entrée de son antre. Son visage impassible, aux sourcils légèrement froncés comme toujours, était tourné vers un félin noir et robuste: Regard Émeraude, son frère. La seule personne qui comptait réellement pour le mâle tigré. Le guerrier au poil charbonneux avait attrapé le mal blanc à la fin de la saison des neiges, et émergeait tout juste de la maladie. Mais il semblait à nouveau en pleine forme, pour le plus grand soulagement du guérisseur.
Il finit par faire demi-tour et rentrer dans son trou en soupirant. Si impénétrable était-il, il devait pourtant avouer que la bonne humeur de ses camarades face au retour de la belle saison le contaminait. Pourtant il n'avait pas vraiment envie de bouger ce jour-là, prit d'une flemme sans nom comme ça lui arrivait parfois. D'autant plus qu'il s'était réveillé très tôt, et que ce n'était pas forcément une bonne chose. As de Trèfle préférait plutôt se coucher tard et ronfler dans son coin jusqu'à ce que le soleil soit haut dans le ciel, ou au contraire s'endormir tôt pour se réveiller avant tout le monde, histoire de profiter un peu du camp pour lui seul. Mais en aucun cas il n'appréciait se coucher tard et se lever tôt ; et c'était précisément ce qu'il venait de lui arriver, après une nuit agitée ou trouver le sommeil avait était difficile, pour une raison inexplicable.

Le mâle ronchon reprit donc le chemin de sa litière en traînant les pattes, et se laissa tomber lourdement dessus en faisant voler les brindilles et la mousse de tous les côtés. Son nid ainsi éparpillé, le guérisseur râla de plus belle en sentant le sol sous son ventre, tout confort envolé. L'indécision le gagna, et son esprit dérangé se mit à lutter pour choisir une option -se bouger et tout remettre en ordre lui-même, ou ordonner à un apprenti esclave de le faire. La dernière solution lui sembla la meilleure.
Il entendit soudain des petits grattements parvenant de l'entrée. Le brun se tut et dressa les oreilles; il s'agissait sûrement d'un chat quelconque venu lui demander de traiter un bobo sans la moindre gravité. Qu'est-ce qu'ils étaient chochottes ceux-là, et ils osaient se faire appeler guerriers !
Pourtant, le matou tigré finit par réaliser que les bruits étaient particulièrement faibles. Sans doute un jeunot: un chaton ou un jeune apprenti.
Aux bruits de pas se mêlèrent ceux des frottements. Qu'est ce qu'il fabriquait ? As de Trèfle fut d'autant plus confus lorsque tout s'arrêta et que seul le silence régna sur l'antre.
Il comprit alors. Sans doute l'un de ces idiots de chats qui trouvaient ça marrant de l'embêter en le prenant pour une proie. Il avait l'habitude, il allait remonter les bretelles à cette vermine.
Il se releva, se dressant de toute sa hauteur, son pelage tigré complètement ébouriffé -comme toujours. Son regard vert pâle se braqua sur l'intru. Qui n'était autre qu'un minuscule chaton crème aux grands yeux bleus et écarquillés. As de Trèfle crut bon de l'intimider en lui lâchant un profond et méprisant:
— Pfeuh.  ₪

Code made by Wanderlust

...................................................................













Lucky râle en #37704B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Firmament
» Chaton du Clan de la Terre
avatar

» Doubles comptes : Nop !
» Messages : 569
» Étoiles : 22

MessageSujet: Re: Apprenons à oublier nos préjugés {Feat. Lucky}   Mer 22 Mar - 16:42

Apprenons à oublier nos préjugés
Feat. As de Trèfle


Tremblant comme une feuille, je n'osais bouger. J'avais même bloqué ma respiration et je menaçais de tomber raide mort d'asphyxie si personne ne venait. Mais un chat vint. Un bruit de pas me l'apprit. Des pas lourds. Je tentais tant bien que mal de ne pas penser à ce que ça me ferait de rejoindre le Clan Céleste. Peut-être qu'il y avait de la mousse à volonté, là-bas. Et pas de petite sœur pour vous embêter. Rasséréné à cette idée, je parvins à cesser de trembler. Je mourrais en vrai guerrier, en essayant de me défendre avant. Je me voyais déjà plonger mes griffes dans la chair d'un chat faisant le double de ma taille. Ou bien... Mais je fus coupé dans mes pensées par l'apparition d'un matou brun tigré, au pelage mi-long. Ses yeux verts me transpercèrent et je m'aplatis sur le sol, soudain peu enthousiaste à l'idée de l'attaquer. Il était vraiment intimidant, mon ennemi. Après un instant durant lequel il me fixait, il lâcha un méprisant :

«Pfeuh.»

Et il ne bougea pas. Il n'allait donc pas m'attaquer ? Peut-être qu'il ne savait pas se battre ? Ou alors, il me prenait pour un chaton qui ne connaissait aucune attaque ! Il m'insultait ! Bon, c'est vrai que j'étais un chaton, et que je n'avais jamais appris de technique de combat. Et alors ? Il allait comprendre qu'on n'a pas besoin d'être fort pour faire déguerpir les autres. Je tentai de paraître fier quand, redressant la tête et carrant les épaules, je miaulai d'une voix aiguë, que j'essayais de rendre grave :

«Va-t-en du camp du Clan de la Terre, sinon j'appelle mon papa ! Il va te faire tellement mal que tu vas partir en criant !»

Oui, je sais... C'était ridicule. Surtout qu'à aucun moment je m'étais dit que cet "intrus" pouvait être As de Trèfle, notre guérisseur. En fait c'est à ce moment-là que cette possibilité m'apparut. Confus et honteux, je murmurai :

«Euh... Tu... Tu n'es pas As de Trèfle, si ?»

Recroquevillé sur moi-même, j'espérais à tout prix disparaître dans le sol. Je venais très certainement de faire une énorme gaffe, et j'allais sûrement le payer... en vrai guerrier.




(c)By Nighty

...................................................................




Mes anciennes signatures:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
As de Trèfle
» Guérisseur du Clan de la Terre ♣ Fonda Feuillou
avatar

» Doubles comptes : Étoile des Neiges | Feuille de Menthe | Arc-en-Ciel | Flamme Rousse | Foudre | Futur: Aile de Geai
» Messages : 55
» Étoiles : 20

MessageSujet: Re: Apprenons à oublier nos préjugés {Feat. Lucky}   Sam 22 Avr - 14:43



Apprenons à oublier nos préjugés


Petit Firmament & As de Trèfle

La boule de poils crème bomba le poitrail et redressa la tête, sûrement dans une vaine tentative de paraître plus grand. Sa voix aiguë résonna à travers l'antre du guérisseur.
— Va-t-en du camp du Clan de la Terre, sinon j'appelle mon papa ! Il va te faire tellement mal que tu vas partir en criant !
Le gros mâle brun arqua un sourcil sans bouger d'un poil. L'expression de colère sur le visage du chaton vira soudain à la confusion.
— Euh... Tu... Tu n'es pas As de Trèfle, si ?
As de Trèfle fronça les sourcils, le temps à son esprit d'enregistrer et de comprendre la situation. Il finit par hausser les épaules pour lui-même, d'un geste imperceptible: après tout, ce n'était qu'un chaton venu jouer au guerrier. Ce n'était pas la première fois que ces idiots de petits venaient se mettre dans ses pattes. Généralement, voir Lucky en colère suffisait à les faire décamper -il fallait dire que le guérisseur ronchon parvenait même à intimider les guerriers.

La boule de poils, consciente de la gaffe qu'elle venait commettre, se recroquevilla sur elle-même.
As de Trèfle se pencha légèrement au dessus du chaton, canines découvertes, et gronda de sa voix rauque et grave:
— Grrr. Tu as osé tirer As de Trèfle de son sommeil sacré ! Si tu n'es pas sorti d'ici cinq secondes, je te réserve la pire des sentences.
Que c'était drôle de terroriser les petits. Ils étaient si influençables ! Ils gobaient tout ce qu'ils entendaient. Entre leur crainte du guérisseur et le caractère ronchon de ce dernier, certaines reines avaient même pris l'habitude de menacer leur progéniture ainsi. « Si tu n'es pas sage, je t'envoie faire des corvées chez As de Trèfle ! » Le guérisseur se fichait un peu de l'image répandue de lui parmi les jeunes, du moment que cela tenaient leurs sales pattes à distance de sa tanière. Malgré tout la menace ne marchait pas si bien que ça puisque certains aventureux tentaient de défier ce fameux et terrible guérisseur qui était presque devenu légende dans la pouponnière. Ce chaton crème devant lui était-il de ceux-là ?

Pourtant, il avait l'air coriace ce petit. Peut-être plus que les autres chatons. La plupart des autres prenaient leurs pattes à leur cou avant qu'As de Trèfle n'aie le temps de finir sa tirade. Peu étaient parvenus jusqu'à la "terrible sentence", qui n'était autre qu'une prise d'otage de la part du guérisseur pour nettoyer sa litière -une tâche que même les apprentis craignaient, lorsque Lucky était dans les parages...  ₪

Code made by Wanderlust

...................................................................













Lucky râle en #37704B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Firmament
» Chaton du Clan de la Terre
avatar

» Doubles comptes : Nop !
» Messages : 569
» Étoiles : 22

MessageSujet: Re: Apprenons à oublier nos préjugés {Feat. Lucky}   Mer 26 Avr - 12:48

Apprenons à oublier nos préjugés
Feat. As de Trèfle


Tremblant comme une feuille, je vis le matou froncer les sourcils. Peut-être était-il en train de réfléchir au meilleur moyen de me faire payer mon insolence. Je me recroquevillai encore plus en imaginant les pires châtiments possibles : nettoyer toutes les litières du camp, se faire déchiqueter par l'énorme chat... et le pire de tous : ne jamais pouvoir devenir guerrier. Soudain, me tirant de mon horrible réflexion, il se pencha sur moi, montrant des dents aussi longues que pointues, et feula :

— Grrr. Tu as osé tirer As de Trèfle de son sommeil sacré ! Si tu n'es pas sorti d'ici cinq secondes, je te réserve la pire des sentences.

Oh non... Je me voyais déjà assister, simple spectateur, au baptème de Petite Pluie. Je la voyais déjà me passer devant sans me regarder, parce que je n'étais rien. Je voyais mes parents m'ignorer, le clan tout entier se détourner de moi, me cacher comme on cache une chose dont on a terriblement honte... Alors, une rage sourde enfla en moi. Il voulait m'empêcher de servir mon clan ? S'il croyait que j'allais déguerpir tel une vulgaire souris mouillée, il se fourrait la patte dans l'oeil ! Ce matou était le guérisseur que je venais remercier ? Eh bien j'allais lui dire ce que je pensais vraiment. Encore frissonnant de peur, je me redressai et le regardai droit dans les yeux. Je crachai :

- Jamais personne ne pourra m'empêcher de servir mon clan ! Surtout pas un chat galeux comme toi ! J'étais venu te remercier de ton dévouement à ma mère, quant elle a failli mourir, j'étais prêt à te défendre contre un ennemi, et toi tu me punis. Je ne partirai pas si je n'en ai pas envie.

Je devais m'attendre à une explosion de colère. Mais peu importait. Il se prenait pour qui, ce sac à puces, à me donner des ordres ? Comment ma mère pouvait-elle apprécier As de Trèfle ? Certes, il l'avait sauvée. Mais ça restait un sale blaireau puant. Jamais je n'avais été aussi en colère, jamais je n'avais eu aussi peur. Mon avenir dans le Clan de la Terre comptait plus que tout.


(c)By Nighty

...................................................................




Mes anciennes signatures:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
As de Trèfle
» Guérisseur du Clan de la Terre ♣ Fonda Feuillou
avatar

» Doubles comptes : Étoile des Neiges | Feuille de Menthe | Arc-en-Ciel | Flamme Rousse | Foudre | Futur: Aile de Geai
» Messages : 55
» Étoiles : 20

MessageSujet: Re: Apprenons à oublier nos préjugés {Feat. Lucky}   Sam 27 Mai - 10:20



Apprenons à oublier nos préjugés


Petit Firmament & As de Trèfle

Le chaton se recroquevilla, frissonnant de peur et As de Trèfle, satisfait, s'attendait à le voir filer. Pourtant l'instant d'après la boule de poils se redressa et regarda le guérisseur droit dans les yeux en crachant:
- Jamais personne ne pourra m'empêcher de servir mon clan ! Surtout pas un chat galeux comme toi ! J'étais venu te remercier de ton dévouement à ma mère, quant elle a failli mourir, j'étais prêt à te défendre contre un ennemi, et toi tu me punis. Je ne partirai pas si je n'en ai pas envie.
Le mâle brun tigré, d'abord surpris par la colère soudaine du chaton et piqué par son insulte, haussa un sourcil. Son dévouement à sa mère ? Qu'est ce que c'est que cette histoire ?
Il se tourna vers le chaton, les yeux plissés, sur le point de le réprimander pour lui avoir parlé sur ce ton et prêt à le jeter hors de sa tanière de force s'il le fallait. Mais quelque chose l'arrêta dans son geste. Sa mère. Sa mère. Les événements d'il y a quelques lunes se chamboulaient dans la tête du guérisseur et ce dernier s'efforçait de mettre de l'ordre dans ses pensées. La réalité le frappa comme une branche d'arbre. Il posa son regard émeraude et intense sur la boule de poils et lâcha de sa voix rauque:
— Attends... Tu es le fils de Feuille de Bouleau ?
Dans ce cas, lui parler ainsi avait été injuste de la part du guérisseur. Mais ces pensées inhabituellement pleines de bonté s'envolèrent aussitôt et As de Trèfle se renfrogna. Pourquoi faire du favoritisme ? Après tout, les gosses sont tous les mêmes, piailleurs et remuants. Vu l'entrée de celui-là, il n'échappait pas à la règle.  ₪

Code made by Wanderlust


[HRP: sorry du retard D:]

...................................................................













Lucky râle en #37704B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Firmament
» Chaton du Clan de la Terre
avatar

» Doubles comptes : Nop !
» Messages : 569
» Étoiles : 22

MessageSujet: Re: Apprenons à oublier nos préjugés {Feat. Lucky}   Mer 21 Juin - 12:49

Petit Firmament a écrit:
Apprenons à oublier nos préjugés
Feat. As de Trèfle


Le regard du guérisseur se posa sur moi avec une intensité telle que j'eus l'impression qu'il me sondait. Il semblait voir au plus profond de moi, et cela me remua énormément. Sentir que quelqu'un peut voir vos émotions, vos sentiments... c'est perturbant. As de Trèfle paraissait sur le point d'entrer dans une fureur détonnante, lorsque soudain, son regard changea. D'une voix rauque, il miaula :

— Attends... Tu es le fils de Feuille de Bouleau ?

Une fierté immense m'envahit. Ma maman. Ma maman était la meilleure guerrière du clan, la plus rapide, la plus belle. Mes yeux bleus pétillaient rien qu'à entendre son nom. Je ne pus m'empêcher de lancer :

-Oui ! Et si tu me fais mal, elle va te le faire payer !

Le moment des remerciements ne semblait pas encore venu. Ce matou ne le cherchait pas, en même temps.




(c)By Nighty

...................................................................




Mes anciennes signatures:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Apprenons à oublier nos préjugés {Feat. Lucky}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Apprenons à oublier nos préjugés {Feat. Lucky}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il est difficile de dire adieu lorsqu'on veut rester, compliqué de rire lorsqu'on veut pleurer, mais le plus terrible est de devoir oublier lorsqu'on veut aimer. [feat Simba ♥]
» Haiti : Se défouler pour oublier la misère...noire
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Prendre furtivement sa main, Oublier un peu les copains...
» Faut il tourner la page et oublier ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The War of Elements :: RPG — LES CLANS :: CLAN DE LA TERRE :: CAMP :: ANTRE DU GUÉRISSEUR-
Sauter vers: