AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [ÉVENT] la fin d'une ère.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ
APPARTIENT AU STAFF.
avatar

» Doubles comptes : Appartient au staff.
» Messages : 15
» Étoiles : 3

MessageSujet: [ÉVENT] la fin d'une ère.   Lun 8 Mai - 5:04


▲   L A    F I N    D ' U N E

È R E   ▼


      Avez-vous vu de vos propres yeux le massacre qui s'est déroulé en haut de ces falaises ? Avez-vous vu les corps tomber les uns après les autres, sur le sol ou dans le vide ? Faîtes-vous parti des loups qui se sont battus jusqu'au bout, ou avez-vous fuit pour sauver votre peau ? Êtes-vous parti seul, abandonnant vos camarades derrière vous, ou avez-vous réussi à sauver les êtres qui vous sont chers ? Blessé de corps ou de coeur, seul ou à plusieurs, courageux ou terrifié; peu importe comment vous êtes sorti de cette bataille. Vous êtes en vie, c'est sûrement le principal. Oui, mais comment peut vivre un loup seul, sans pouvoir compter sur la protection de sa meute ? Comment survivre dans ce monde, qui a basculé en une journée à peine ?


Une journée est passée depuis que les combats ont cessé. Vous pouvez intégrer des PNJ que votre personnage a croisé sur le champ de bataille ou durant sa fuite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Foudre
» Oméga de la meute du Cristal ∞ Fonda Feuillou
avatar

» Doubles comptes : Étoile des Neiges | Feuille de Menthe | Arc-en-Ciel | Flamme Rousse | As de Trèfle | Futur: Aile de Geai.
» Messages : 62
» Étoiles : 15

MessageSujet: Re: [ÉVENT] la fin d'une ère.   Lun 8 Mai - 5:17


Notre fin est-elle venue ?


les meutes & Foudre

Il avait fuit. Il était parti loin, le plus loin possible. Foudre n'était pas dupe: s'il était resté sur le champ de bataille, il se serait fait tuer. Au milieu du carnage, il avait d'ailleurs eu le temps de se faire attaquer par un chat; ses griffes avaient entaillé ses flancs avant qu'un autre loup ne se jette sur le félin et ne le déloge.
Il avait couru longtemps, aussi vite que ses pattes le permettaient, mettant le plus de distance possible entre lui et le territoire de la meute de la Brume. C'était dangereux pourtant, il le savait: les Bannis étaient partout, ils avaient tout envahi. Ils s'étaient planqués derrière les arbres, sous les rochers, pour tomber sur le dos de tous les malheureux loups chassant en solitaire. Puis ils avaient entraînés les meutes à leurs trousses sur les falaises des Brumeux et le bain de sang avait commencé. Comment les meutes avaient-elles pu se laisser berner si facilement ? Les Bannis étaient beaucoup moins nombreux qu'eux, mais terriblement efficaces.

Les pensées s'étaient ainsi bousculées dans l'esprit du loup gris-brun tandis qu'il courait pour sauver sa peau. Il s'était roulé dans la poussière, puis dans un tas d'excréments de cerf afin de masquer son odeur. Tiraillé entre le désir de fuir plus loin encore et la peur d'être à découvert, il avait finit par trouver une cachette entre deux hautes pierres qui séparaient ses terres de celles de la Brume; il s'était tapit là, le coeur battant à tout rompre, puis il n'avait plus bougé. L'odeur de sa propre peur empestait l'air.

Pourtant, personne ne le découvrit. Si le loup entendit à plusieurs reprises des hurlements lointains, et même un bruit de cavalcade, ni loup de meute ni Banni ne passa près de sa cachette. Malgré son malaise et son angoisse sans nom, l'Oméga avait fini par s'endormir, épuisé par sa course et les évènements de la journée.

C'est ainsi qu'il se retrouva là, à ouvrir les yeux tôt le matin tandis qu'une nouvelle journée s'offrait à lui. Une nouvelle journée d'horreur, sans doute. Foudre ne savait plus que faire: il avait toujours été dépendant de sa meute pour survivre. Ils étaient tous dépendants de leur meute. Les meutes sont-elles destinées à être détruites ? songea t-il en frissonnant.
Malgré sa peur, il se décida à sortir de son trou après plusieurs heures à ruminer ses sombres pensées. Chaque pas qu'il faisait au-dehors lui hérissait l'échine tant il était angoissé, pourtant il n'avait pas le choix. Son statut d'Oméga l'avait fait souffrir tout l'hiver du manque de nourriture, il était efflanqué comme il ne l'avait jamais été et son estomac était vide depuis plusieurs jours; il devait trouver à manger, sans quoi il mourrait. Alors c'est comme ça que je vais terminer ? Quitte à mourir de faim, j'aurais préféré être tué par la Tribu. Car la faim était pour Foudre la pire des douleurs, celle qu'il était forcé de supporter chaque jour.

Tout au fond du coeur du loup peureux qu'il était devenu, il ressentait une pointe de curiosité, poussée par le courage du Foudre d'avant. Ce fut sans doute ce sentiment, enfoui au plus profond de lui, qui le fit avancer une patte après l'autre à travers la forêt. Étrangement, malgré la terreur qui lui retournait les entrailles, il ne fit pas demi-tour. Rendu téméraire par l'idée qu'être assassiné par un Banni était une meilleure fin que mourir à cause d'un ventre vide, l'Oméga marcha longtemps mais lentement, revenant peu à peu sur ses pas. Il se faisait le plus silencieux possible et guettait le moindre bruit autour de lui.
Au bout de près d'une heure de marche, après avoir traversé le territoire marécageux de la meute de la Brume, le sol spongieux finit par devenir plus stable et plus sec sous ses pattes tandis que les arbres devenaient plus rares. Il arrivait à la limite de l'île, là où s'était déroulé le combat sanglant. L'odeur du sang et de la mort le frappa comme un éclair, si bien qu'il s'arrêta net. Même de loin, il pouvait voir les formes sombres gisant sur l'herbe de la plaine. Foudre ne put avancer davantage; il réprima un haut le coeur et détourna la tête, choqué. Il n'avait jamais vu autant de cadavres réunis durant sa misérable existence.

Il n'avait pas assez de courage pour tenter de reconnaître les morts; la simple idée de s'approcher à plus de dix mètres des corps lui hérissait le poil. Restait-il seulement quelques autres survivants ?

Soudain assaillit de vertige, Foudre s'assit. Et d'un coup, plus que la peur, le dégout ou la colère, ce fut la tristesse qui le poignarda; sûrement pour la première fois depuis longtemps. Alors il leva son museau vers le ciel d'après-midi d'un gris uniforme et hurla. La voix cristalline de l'Oméga s'éleva dans l'air, sans qu'il ne se soucie si d'autres bêtes pouvaient être à proximité et l'entendre. ₪
 
Code made by Wanderlust

...................................................................








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ash
» Alpha de la meute de la Brume ∞ Modette Taï
avatar

» Doubles comptes : Ascend!
» Messages : 424
» Étoiles : 44

MessageSujet: Re: [ÉVENT] la fin d'une ère.   Jeu 11 Mai - 1:37

Ft. tous les loups 8D

La fin d'une ère


Il n'avait pas trop pensé. Ce n'était pas réellement ce que l'alpha de la Brume faisait le plus, fallait avouer. Il n'avait pas soupçonné un piège. Il n'avait pas soupçonné que toutes les meutes se fassent prendre. Il n'avait pas soupçonné qu'ils allaient tous se faire détruire ainsi.
Les meutes s'étaient battu pour leur vie. Pour la vie de leurs amis... Que pouvait-il faire face à des guerriers qui se battaient pour la mort? Face à des guerriers qui ne donnait aucune importance à la vie? Et qui n'avait pas peur de la perdre.

Au départ, il avait vu qu'ils avaient un chance. Une chance de gagner, de survivre. Puis, un loup s'était enfuit. Et un autre. Où était les chances de gloire si tous abandonnait?
Lui, n'avait pas abandonné. Ou l'avait-il fait?

Ash n'était plus certain de rien. Était-il mort? On disait pourtant qu'on ne souffrait plus, une fois qu'on avait rejoins la meute des Esprits. Et lui, définitivement, il souffrait. Il avait comme cette impression que ses yeux voulaient sortir de leur orbite. Cela ne le dérangeait qu'à moitié, voyez-vous, puisqu'un des deux n'étaient pas réellement utile.
Par la suite, ce fut son nez. Enfin, la bestiole qui semblait vouloir aller vivre dans son nez. Un éternuement plus tard, après avoir cette joyeuse impression que sa cervelle allait sortir par ses oreilles, il conclu que si jamais ses yeux voulaient réellement partir en voyage, ils l'auraient déjà fait et se seraient montrer plus insistant sur la barrière de ses paupières. Et, Miracle!, lorsqu'il souleva ses paupières, ses globes oculaires restèrent en place. Il ne se préoccupa pas du fait que la subite lumière semblait vouloir lui faire perdre la vue de son œil encore voyant et se remit sur ses pattes. Qu'était donc ces quelques courbatures comparé au massacre qui l'encerclait?

Car oui, massacre il y avait. Tous étaient partis, ou mort. Si ce n'était de cette odeur horrible et des viscères éparpillé partout, Ash aurait pu croire assister à une sieste générale. Combien étaient-ils, étendus sur cette lande? Combien de loups ses troupes avaient perdu? Combien de morts inutiles avaient eu lieu? Toutes devaient l'être, à bien y penser.
Il ne pus empêcher de sentir ses yeux se remplir d'eau lorsqu'il remarqua un loup de sa meute étendu près de lui.

Il n'avait pas eu la même chance que lui. Pourquoi?

Pourquoi y avait-il tous ses guerriers sans vie ici? Que faisait-il, lui, leur dirigeant, toujours vivant? Pourquoi eux et pas lui? Quel piètre alpha était-il! N'était-ce pas son rôle de se sacrifier pour eux?
Pourquoi?

Pourquoi?

POURQUOI?


Non.
Il ne devait pas se morfondre.
Il ne POUVAIT se morfondre.
Qu'avait-il, lui, comme excuse pour être si peiné? Malgré son mal de tête, il  restait vivant.

Survivant.

En restait-il d'autre comme lui?
D'autres naufragés de ce cauchemar?
Il devait rester d'autres loups.
Il ne pouvait être le seul.
À la limite, il pourrait essayer de retrouver les lâches qui s'étaient enfuit. Pas qu'il avait quelconque envie de les féliciter, mais il fallait bien réparer les tord qu'avait causés la tribu.

Un mouvement au loin sur la plaine attira son attention. Puis un hurlement.
Il n'était pas le seul.
Il y en avait d'autres.
D'autres en peine.
D'autres en deuil.

À son tour, il laissa un long hurlement franchir ses lèvres. Un hurlement témoignant toute sa rage, tout son amertume, toute sa colère.

You want a fight, I'll bring the war.



...................................................................


                          
           
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raven
» Subalterne de la Meute du Cristal
avatar

» Doubles comptes : | Cascade d'Écume|Noir Désir |
» Messages : 12
» Étoiles : 4

MessageSujet: Re: [ÉVENT] la fin d'une ère.   Dim 14 Mai - 4:29

La fin d'une ère



Est-ce réellement la fin.. ? c'est vraiment ça...c'est ce qu'on appelle... La mort ? Souffrir ainsi...comme ça..coucher sur le sol ? Le sol...froid. Tu as horriblement mal... Tes pattes semblant ankyloser..que ce passe t-il ? Ta tête... Elle va exploser..? Pourquoi ça bouge..arrêtez-ça s'il vous plaît..quelqu'un ! Cette odeur..de sang...glace le cœur ! C'est si...répugnant. Devant toi se trouve le cadavre d'une des subalternes de ta meute... Son poil grisâtre..immaculée d'une touche écarlate..non...ne part pas...tu est si seule à présent.. Pourquoi es-tu encore la ..Toi, la louve maudite.. Tu aurais dû mourir ! Pas être là...à souffrir et à voir des cadavres. Tu dois tenter de te relever ! Allez bon sang ! relève toi ! ne reste pas planté là comme un cadavre quand tu n'en es pas uns !

Tu es belle et bien en vie, mal en point mais vivante. Pas comme la plupart des cadavres qui jonchent le sol écarlate. Tu avais réussi à te relever, tes pattes semblaient pas répondre à tes ordres, tu restais là, debout planté parmi les tiens qui baignaient dans leurs sangs. Il n'y avait pas que ta meute, il y avait aussi ceux de la brume et du givre. Certain ont peut-être échappé à la mort comme toi. Tu as réussi à placer une patte à l'avant avec énormément de difficultés, tous tes membres tremblaient. L'odeur du sang te donnait des hauts le cœur, une profonde entaille à ta gorge te faisait souffrir, il fallait te trouver quelqu'un et vite...si cette plaie s'ouvre davantage ce serait fini de toi. Tu déambulais avec peine et misère, le chagrin et ta peur empestait les environs. Tu n'espérais qu'une chose, croiser quelqu'un...peut importe sa meute... Ou que ce soit un membre de la tribu..qu'il finisse le travail ! Aux moins tu ne serais pas là... à paniquer... à souffrir.

Tu levas simplement la tête, fixant le ciel, le soleil te brûlait les iris. Tu fermas tes yeux puis tu poussas un hurlement d'on l'on ressentait toute la douleur de ton être, ce chagrin qui te rongeait les os...qui te les brisait !

Par miracle, tu entendis un loup te répondre, une lueur d'espoir dans cette ère sombre..Enfin.. Tu n'étais pas seule ! Il y avait encore de l'espoir ! Tes yeux se remplissait d'eau mais, tes pattes ankylosent eux avançait tremblotante comme des feuilles aux gré du vent. Tu avançais, comme si ta vie en dépendait.. Bien qu'elle en dépend réellement. La silhouette du loup au loin te donnais la force de continuer, tu puisais de tes dernières ressources. Tu vas-y arriver, tu y es presque Raven..Avance... Doucement s'il le faut !

Ne tombe surtout pas, tu n'auras jamais de force pour te relever et ta survie sera fichu ! Tu dois vivre Raven ! Vie pour ceux qui sont morts en combattant ! Ceux qui avaient une vie devant eux mais, qui l'on sacrifier pour les autres ! Il n'est plus bien loin, il t'aidera c'est sûr !...Attend... et s'ils étaient un banni ? Tu te souviens bien d'avoir vu des loups s'attaquer aux tiens... Il y avait des loups chez les bannis ! Que-faire ..? Oh oui ... Fait confiance en ton instinct.

Tu avais sans doute bien fait, en continuant ton chemin, tu vis alors le mâle. C'était l'alpha de la meute de la Brume.. Il était autant mal en point que toi en dirait bien, il fallait l'aider ! Mais comment aider quelqu'un quand tu dois t'aider toi-même..C'est difficile. Tu vins t'approcher du mâle, lui démontrant que tu n'étais pas du point à te battre, tu l'aidais à se relever et à se tenir. Malgré tes propres pattes tremblantes et tâché par le sang de tes confrères. Ton regard était vide...C'était vraiment la fin ?

La fin de tout ? La fin des meutes ? Non ! Impossible ! Jamais nous nous laisserons abattre ainsi ! Jamais ! Que ce soit clair ! Les meutes s'uniront s'il le faut ! Mais jamais nous devons nous séparer même pas la mort. Après tout, nous nous rejoignons tous dans la Meute des Esprits... Un jour ou l'autre. Toutes les meutes et clans devront vivre ensemble de concept sans haine...sans violence. C'est une fatalité ! Pour l'instant, l'important c'est de survivre... Même avec ces ennemis.

«Arriverez-vous à marcher..?» Demandait-tu d'une voix assez faible, la fatigue te prenait..t'entraînait avec elle...

Il ne fallait pas flancher maintenant.. Si tu flanches ici, tu ne pourras point aider cette alpha et tu auras gaspiller ta vie, la vie que tu aurais dû perdre il y as quelques heures plus tôt. L'odeur des loups qui avaient fuit étaient encore fraîches, avec de la chance tu pourrais retrouver les membres de ta meute...Comme Frozen... ou bien Foudre. Tu espérais qu'ils soient encore en vie. Cette meute étais ta famille, ils devaient rester envie.


© Adrenalean pour Epicode

...................................................................


Raven vous stresse en #660066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Foudre
» Oméga de la meute du Cristal ∞ Fonda Feuillou
avatar

» Doubles comptes : Étoile des Neiges | Feuille de Menthe | Arc-en-Ciel | Flamme Rousse | As de Trèfle | Futur: Aile de Geai.
» Messages : 62
» Étoiles : 15

MessageSujet: Re: [ÉVENT] la fin d'une ère.   Dim 14 Mai - 15:27


Notre fin est-elle venue ?


les meutes & Foudre

Foudre hurlait, hurlait jusqu'à s'en étouffer. Bientôt sa voix se brisa, pourtant il refusait de se taire.
Son cri lui sembla soudain étrangement plus grave, tranchant avec la clarté habituelle de sa voix. Étonné, le loup se tut; le hurlement continua cependant. Tout excité, l'Oméga dressa les oreilles: il y avait un loup, un autre loup qui avait uni sa voix à la sienne ! Le bout de la queue du canidé se mit à remuer timidement, avant de s'agiter furieusement; Foudre sauta sur ses pattes et galopa jusqu'à la source du bruit. Il traversa la plaine jonchée de cadavres, fermant les yeux pour ne pas les voir. Il trébucha sur un corps, tomba, se releva en boitillant, ignorant la douleur dans sa patte folle. Cette dernière le lançait à nouveau.
Cette voix rauque ne lui était pas inconnue. Ce pourrait-il que ce soit...?
Un second hurlement s'éleva dans l'air. Plus clair, plus fluet; une femelle sans doute. Des accents familiers en émanaient, Foudre était certain de la connaître elle aussi. Il s'arrêta, les yeux toujours fermés, ne sachant plus dans quelle direction ou aller. Il continua cependant droit devant lui, ou la voix grave s'était éteinte. L'odeur de la mort le prenait à la gorge mais, au delà des senteurs des cadavres, flottait un parfum de loups. Bien vivants, eux.

Lorsqu'il rouvrit les yeux, Foudre se tenait à quelques mètres d'une silhouette imposante. Il ne voyait qu'une partie du visage du loup, et son oeil blanc. L'Oméga avait eu raison: il s'agissait bien de Ash.
Et l'Alpha n'était pas seul: à ses côtés se tenait une louve blanche aux yeux roussâtres. Celle qui avait répondu à l'appel des deux mâles. Raven, une louve de sa propre meute.

Foudre resta un instant planté devant eux, se demandant s'il faisait face à des fantômes. L'espace d'un instant, la position de soumission s'imposa à lui et il fut tenté de l'exécuter, comme chaque fois qu'il était en présence d'autres loups - c'en était devenu un réflexe. Mais il demeura là, immobile durant quelques secondes, avant que sa voix claire mais brisée pourtant, ne prononce:
- Vous... êtes en vie.
Il baissa le museau, ne sachant que faire. Leur sauter au cou comme s'il retrouvait de vieux camarades ? S'aplatir au sol comme s'il faisait face à des supérieurs ? Pleurer pour évacuer son désespoir, sa haine et son stress ?  ₪
 
Code made by Wanderlust

...................................................................








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raven
» Subalterne de la Meute du Cristal
avatar

» Doubles comptes : | Cascade d'Écume|Noir Désir |
» Messages : 12
» Étoiles : 4

MessageSujet: Re: [ÉVENT] la fin d'une ère.   Dim 14 Mai - 17:23

La fin d'une ère



À l'instant où elle allait quitter les lieux ensanglanté accompagnée de Ash, le grand alpha, un hurlement familier à la louve attira son attention. Est-ce...Foudre ? Ce loup était l'oméga de la meute, pas surprenant qu'il soit encore en vie, il a dû prendre la poudre d'escampette à la moindre occasion. Tu ne lui en voulais pas... mais en même temps, tu sentais un profond malaise à son égard. À l'heure qui est, les froussards qui ont fuit le combat doive se sentir atrocement coupable et seule. Il faudra retrouver les survivants, c'est important que chacun soient en sécurité, soigné et nourri. Arriverons-nous à redevenir comme avant ? Des meutes unis. Ce sera sans doute par le sang de nos confrères que nous serons encore plus unis qu'avant.

Tu hurlais à nouveaux, il devait t'entendre et partir à ta recherche, sinon c'est toi qui allais à la sienne avec ton lourd fardeau. Foudre était un gentil mâle, très serviable à tes yeux, tu ne partages pas la même idéologie que les autres à son sujet. Les oméga sont les souffres douleurs de la meute, on ne peut pas nier son importance. Tu te souvenais bien lorsque tu es revenu de chasse et qu'il était-la, affamée, tu lui avais apporté en douce, car il ne devait pas avoir sa part avant les autres loups, par faute de la hiérarchie

Il répondait de nouveaux à ton appel, son hurlement était plus proche maintenant, c'est après que tu vis sa silhouette gambadé, il courrait les yeux fermer ou quoi ? Il a même trébucher sur un cadavre, si tu serais pas été aussi triste et que cela n'aurait pas été un cadavre qui l'aurait fait trébucher. Tu aurais ri, de bon coeur. Mais, au lieu de cela, ta gorge se serrait. Tu sentais l'entaille dans ton cou brûlé. Il arriva enfin près de nous, ouvrit les yeux et prononça d'une voix peu rassuré

- Vous... êtes en vie.

L'envie de lui sauter à la gorge pour cette question complètement stupide te vint à l'esprit, tu la chassais immédiatement, l'heure n'est pas au combat. Il ne fallait en aucun cas se blesser mutuellement. Tu t'approchas alors de Foudre, tu vins lui lécher amicalement le front, comme une mère qui rassure son petit. Puis tu accompagnas ce geste amical, une voix douce et rassurante.

L'envie de lui sauter à la gorge pour cette question complètement stupide te vint à l'esprit, tu la chassais immédiatement, l'heure n'est pas au combat. Il ne fallait en aucun cas se blesser mutuellement. Tu t'approchas alors de Foudre, tu vins lui lécher amicalement le front, comme une mère qui rassure son petit. Puis tu accompagnas ce geste amical, une voix douce et rassurante.

« Oui...nous sommes en vie. »

Ta gorge te serrait encore plus, les larmes coulaient sur ta joue, tu regardais Foudre en espérant qu'il ne soit pas le seul survivant de cette catastrophe.

Il avait peut-être rencontrer d'autres loups, d'autres survivants !

« Tu as rencontrer d'autres survivants à par nous ? » lui demandais-tu d'une grande douceur

Tu n'espérais qu'une réponse positive. Il fallait du positif...



© Adrenalean pour Epicode

...................................................................


Raven vous stresse en #660066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neptune
» Subalterne de la Meute du Cristal
avatar

» Doubles comptes : Petit Firmament
» Messages : 79
» Étoiles : 4

MessageSujet: Re: [ÉVENT] la fin d'une ère.   Dim 14 Mai - 19:50

LA FIN D'UNE ÈRE

Où est la terre ? Où est l'île, où est la mer ? Où est le ciel ? Où sont les meutes ? Où suis-je ? Tout a disparu. D'un coup. Un immense chaos, puis plus rien. Le silence. Un tel silence peut-il réellement exister ? À moins, justement, qu'il n'existe pas. Mais alors, s'il n'existe pas, moi non plus. Et il est impossible de ne pas exister. Lorsque l'on meurt, on rejoint la Meute des Esprits, non ? Cela ne peut être autrement. Alors je ne suis pas morte. Je suis vivante, et ce silence est réel. Je suis vivante. En me concentrant sur cette idée, peut-être parviendrai-je à oublier le reste. À ne plus penser aux hurlements qui ont précédé le silence. Mes paupières sont closes, et je ferais tout pour ne jamais avoir à les rouvrir si seulement j'étais certaine d'être la seule en vie. Mais de longs hurlements de désespoir me font comprendre que je ne suis pas seule. Il reste une raison de vivre. Des loups. Je vais les rejoindre. Nous allons nous entraider. Et nous allons vivre. J'ouvre avec difficulté mes yeux collés par le sang, et me retiens de les refermer immédiatement. La plaine est jonchée de corps. Des loups, en majorité, mais aussi des chats. Des griffes féroces de la Tribu des Bannis. Un jet de bile me monte à la gorge quand je repense à l'horreur du combat qui fit rage. Tous ces chats, ces loups, ces bannis, n'ont aucune raison de vivre. La mort leur est même plus profitable que la vie. Ils se sont battus sans courage, sans peur. Comme s'ils étaient déjà morts. Comme si rien ne comptait pour eux. Nous, nous aimons. Nous aimons notre meute, nos camarades, nous aimons vivre. La bataille était inégale. Nous nous battions à la fois contre la Tribu et contre la mort. Deux ennemis viennent facilement à bout d'un seul loup.
Je relève ma tête avec difficulté. Les pelages qui s'étalent devant moi me sont presque tous connus. Combien de braves subalternes se sont battus pour leur meute, pour eux, jusqu'au bout ? Combien ont fui ? À cette question, je sens mes yeux devenir humides. J'ai trahi. Je ne mérite pas d'être en vie. Pourquoi moi ? Pourquoi moi et pas eux ? Ils ont été loyaux du début à la fin. Pas moi. J'ai abandonné mes amis, j'ai fui lâchement en voyant que nous ne pouvions pas gagner. La Meute des Esprits me punira un jour pour ça. Mais, sadique, elle préfère me laisser le temps de contempler ce à quoi j'ai échappé. Ce que j'aurais pu vivre, ce que j'aurais dû vivre. Ce qui aurait été tellement plus doux. Cette fois, je pleure vraiment. Je repose ma tête, tant la douleur est forte. Je dois me souvenir de tout. Ça ira mieux après. Ou pas. Ça n'a aucune importance. Je rassemble tous mes souvenirs de la journée.
Nous sommes partis, les trois meutes ensemble, à l'aube. Nous avions en tête de sublimes idéaux d'honneur, de loyauté. Ils étaient nombreux, les Bannis. Mais nous aussi. Nous devions les battre. Personne n'a réfléchi à ce qu'il se passerait si nous perdions. C'était impensable. Atroce. Le combat a été engagé. Au début, je me suis battue avec fougue pour mes camarades, pour ma meute, pour moi. J'ai blessé de nombreux loups et chats. En évitant au maximum de tuer. Ceux qui me harcelaient, même blessés, je les attirais dans le vide, profitant de ma rapidité pour leur échapper. Mais très rapidement, il est apparu qu'eux n'avaient pas d'états d'âme. Ils tuaient, puissants guerriers sans peur. Des loups ont commencé à fuir. Certains ont été rattrapés, d'autres non. Je suis restée un long moment. Et puis... Une énorme boule enfle dans ma gorge. Je dois me souvenir, je dois y arriver. Je me battais aux côtés de ma meilleure amie, Ea. C'était une louve sage, loyale, courageuse. La meilleure amie qu'un loup puisse avoir. Nous étions déjà pas mal amochées et épuisées, quand un énorme loup de la Tribu nous a attaquées. Nous avons réagi avec bravoure, mais il était trop fort. Ma pauvre Ea n'a eu que le temps de lui mordre une patte avant d'être projetée dans le vide. Je n'oublierai jamais son hurlement au moment où elle est tombée. Je l'ai vengée. J'ai été violente, cruelle. Je me suis battue comme jamais auparavant. Ce loup, je l'ai tué. Et quand il a poussé son dernier soupir, j'ai fui. Plus rien ne me retenait sur ce champ de bataille. Du moins, je le croyais. J'ai marché en boitillant durant un long moment, puis je me suis endormie dans un buisson. Mon sommeil a été peuplé de cauchemars, et je me suis résolue à revenir. Je voulais savoir. Quand je suis arrivée, c'était fini. Plus aucun souffle ne parcourait la plaine. Mes plaies s'étaient infectées, et tout ce que j'ai pu faire a été de m'allonger. Et je suis là, maintenant, à pleurer, à haïr la Tribu, les Meutes, à me haïr par-dessus tout.
Je ne dois pas me laisser mourir. Je dois vivre. Je parviens à me lever, malgré mon épaule atrocement douloureuse et mon flanc qui paraît avoir pris feu. Les voix. Je dois les rejoindre. C'est mon but. Je boitille, je me traîne. Ils ne sont plus loin. Mais je n'en peux plus. Je ne suis que douleur et malheur. Alors je fais ce que tout loup fait lorsqu'il a un trop plein d'émotions. Je m'assois et je hurle. Ma voix, rauque au début, s'éclaircit peu à peu pour retrouver cette sonorité claire, cristalline qui faisait dire à mes camarades que je chantais comme une étoile. Je ne hurle plus, je chante. Je chante le courage des loups de meute, je chante le chagrin des survivants, je chante les atrocités qui se sont déroulées. Je chante pour leur dire qu'ils ne sont pas seuls. Je chante l'espoir.


...................................................................

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Foudre
» Oméga de la meute du Cristal ∞ Fonda Feuillou
avatar

» Doubles comptes : Étoile des Neiges | Feuille de Menthe | Arc-en-Ciel | Flamme Rousse | As de Trèfle | Futur: Aile de Geai.
» Messages : 62
» Étoiles : 15

MessageSujet: Re: [ÉVENT] la fin d'une ère.   Ven 19 Mai - 20:44


Notre fin est-elle venue ?


les meutes & Foudre

L'Oméga resta quelques instants ainsi, debout près de ses camarades, les yeux dans le vague. Il sursauta presque lorsque Raven s'approcha pour lui lécher amicalement le front, comme si elle avait senti qu'il avait besoin d'être rassuré, de se sentir en sécurité. Foudre se rendit compte qu'il tremblait: il dut s'asseoir.
- Tu as rencontré d'autres survivants à part nous ? demanda la louve d'une voix douce.
Le mâle secoua lentement la tête, les yeux tristes. S'il y avait bien deux seules personnes qui comptaient pour lui, c'était ses parents: il espérait qu'ils étaient toujours en vie. Qu'ils avaient fuit eux aussi, qu'ils s'étaient caché pour éviter le massacre. Son regard se dirigea malgré lui vers les cadavres, plusieurs dizaines de mètres plus loin. L'envie de découvrir à qui appartenaient ces corps le saisit l'espace de quelques secondes, mais cette idée le répugna rapidement: il avait trop peur de les reconnaître.

Soudain, un nouveau hurlement s'éleva dans l'air. Foudre était cette fois sûr de le reconnaître: c'était encore un membre de sa meute. Il leva aussitôt le museau et hurla à son tour, un cri qui signifiait: nous sommes là, rejoint-nous ! Il ne pouvait pas voir la louve, car une rangée de vieux saules pleureurs s'étalaient dans la direction du cri et empêchaient l'Oméga de voir plus loin, mais il espérait que la subalterne n'était pas blessée. Du moins, pas trop amochée.
Il jeta un oeil en direction d'Ash et Raven avant de se lever tant bien que mal sur ses pattes tremblotantes et de jeter un faible:
- J'y vais.
Il se mit à trottiner -ou plutôt, se trainer- à l'allure la plus rapide que lui permettaient ses pattes amochées, sans se soucier si les deux autres le suivaient ou non. Il espérait que oui, car l'idée d'être à nouveau seul l'angoissait. Ne voulant pas passer par la plaine ensanglantée, Foudre préféra traverser le marécage; il slaloma entre deux vieux saules; la terre spongieuse et marécageuse rendaient son avancée difficile et ses pattes s'enfonçaient. Faible et peu habitué à ce genre de terrain, il trébucha, tomba, se releva avec la fourrure du ventre envasée. Enfin les arbres s'espacèrent et la falaise fut de nouveau visible avec ses corps jonchant le sol. La voix était moins rauque désormais, plus pâle, plus mélodieuse. Une voix que l'Oméga aurait reconnu entre mille, car lorsqu'elle chantait son hurlement était l'un des plus mélodieux de la meute.
Neptune.
Elle était là, son poil crème tranchant avec le paysage sombre et glauque. Debout, elle hurlait toujours; Foudre ignorait si elle l'avait vu ou non.  ₪
 
Code made by Wanderlust

...................................................................








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raven
» Subalterne de la Meute du Cristal
avatar

» Doubles comptes : | Cascade d'Écume|Noir Désir |
» Messages : 12
» Étoiles : 4

MessageSujet: Re: [ÉVENT] la fin d'une ère.   Sam 20 Mai - 0:42

The end of my park


Il secoua la tête négativement avant de s'intéresser à un hurlement lointain puis de lâcher un

« J'y vais. »

Il vous quitta, comme ça. Il avait sans doute rejoins Neptune, la louve au pelage blanc de ta meute. Bien connue pour son hurlement magnifique, sans doute le plus beau de la meute, c'était inévitablement elle. Toi, tu ne savais pas si tu devais le suivre ou rester auprès de Ash, abandonner ainsi ce loup, bien qu'il n'appartienne pas à ta meute ne te donnait pas le droit de le laisser là, en plus qu'il était blessé ! C'était un supérieur qui méritait le respect. Ce dilemme était difficile mais, tu te disais que Foudre n'avait aucunement besoin de toi, il allait revenir avec Neptune et tout irait mieux, enfin tu l'espérais de tout coeur. Tes pattes ce mis à trembler, tu étais toujours là à soutenir Ash pour qu'il ne tombe pas à la renverse, son poids contre le tien était de plus en plus dure à supporter. Tu voyais brouille, tes yeux humides par la tristesse t'empêchait de percevoir les visages horrifiés des cadavres. L'odeur de charogne te donnait des hauts de coeur à nouveau, ta tête te tournait encore. Sans était trop, tu flanchas ton corps ne le pouvait plus, ta masse s'écrasa au sol, coucher sur le flanc droit, par chance Ash ne t'était pas tombé dessus. Tu restais là, étendu sur toutes ta longueur, le sang de ta plaie coulait encore, ta respiration sifflante brisait le silence étendu depuis l'absence de Foudre. Tes larmes ruisselaient sur ton museau immaculé.

Était-ce vraiment ta fin ? Tu regardais le vague, les cadavres de tes compagnons non loin de toi avant de poser ton regard sur celui de Ash. Tu ne bougeras pas avant un bon moment, ta tête tournait trop, c'était si désagréable surtout debout ! Tu attendais le retour de Foudre pour te relever et quitter les lieux avec les survivants, il faut bouger et trouver Sirius pour nous soigner. Prévenir les clans du danger qui les guettait


© Adrenalean pour Epicode

...................................................................


Raven vous stresse en #660066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neptune
» Subalterne de la Meute du Cristal
avatar

» Doubles comptes : Petit Firmament
» Messages : 79
» Étoiles : 4

MessageSujet: Re: [ÉVENT] la fin d'une ère.   Sam 3 Juin - 13:39

LA FIN D'UNE ÈRE

Je suis épuisée. Je n'ai plus la force de faire quoi que ce soit. Et pourtant je chante. Ce chant, cette mélodie, c'est tout ce qu'il me reste. Tout ce à quoi je peux me raccrocher. Tout ce qui me rattache à la vie, cette misère sinistre. Je n'entends plus les autres. Ils se sont tus. À moins qu'ils n'aient jamais chanté. Peut-être suis-je seule dans ce monde sombre. Peut-être suis-je en plein délire. Non. Mon esprit est clair, je suis capable de revoir avec précision chaque détail de la journée. Je suis capable de sentir cette odeur qui vient chatouiller mes narines. Je ne suis plus seule. Un autre loup m'a rejoint, un loup de ma meute. Cela ne veut sûrement plus rien dire maintenant. La Meute du Cristal est détruite. Je cesse de chanter pour poser mes yeux sur l'autre survivant. Foudre. L'oméga qui fut alpha. Le soumis qui fut tant respecté. Je sais que, désormais, son rang ne compte plus. Nous sommes tous égaux en ce désastre. Et nous ne pourrons jamais survivre si nous ne marchons pas épaule contre épaule. J'utilise ce qu'il me reste de force pour boitiller jusqu'à lui. Il est blessé, son sang colle par endroits ses poils bruns. Du bout de la truffe, je frôle son front. Doucement, je murmure :

-Tu es vivant. Combien êtes-vous ? J'ai entendu d'autres voix.

Savoir qu'il est là, peut-être accompagné, me donne brusquement une nouvelle rage, d'un genre différent de celle des combats : la rage de vivre. Je ne suis plus seule.

...................................................................

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ÉVENT] la fin d'une ère.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ÉVENT] la fin d'une ère.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» Petit Faucon [ Vent ] [PRIORITAIRE]
» Port-Salut, un vent d’espoir souffle
» Allez viens j't'emmène au vent || Brooke ♣
» vent malin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The War of Elements :: RPG — LES MEUTES :: MEUTE DE LA BRUME :: TERRES :: LES FALAISES-
Sauter vers: